Nous écrire Lettre d'informations Flux RSS

Archives

Cycles Cycle, chaires Chaire, chantiers d'action recherche Chantier et événements Événement passés
Événement Le samedi 17 juin 2017

Les portes ouvertes de l’UPB !

Notre modèle de société traverse une crise majeure. Plus que jamais, l’éducation populaire est une des voies pour nous permettre de penser, de critiquer, et d’agir ensemble. L’Université Populaire de Bordeaux chercher à fédérer le plus grand nombre autour de l’éducation populaire, et permettre ainsi la transformation sociale, en ouvrant ses portes aux curieux qui souhaitent découvrir, comme aux habitués qui veulent remettre en question leur pratiques. Par une grande assemblée, plusieurs débats animés de façon participative, nous souhaitons construire ensemble, une université populaire, alternative, critique et politique.

Dans le cadre du festival Chahuts, nous organisons donc des portes ouvertes !
Passez donc, le Samedi 17 juin de 14h à 18h, toute l’après-midi ou en coup de vent, découvrir l’UPB, la questionner, échanger, la critiquer ou l’investir, ou les deux !

Le samedi 17 juin 2017 de 14:00 à 18:00
Hall des Douves
Halle des Douves 4 Rue des Douves 33800 Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 10 juin 2017

Amateurs, étudiants, professionnels : tous artistes ?

Le Samedi 10 juin au TNBA aura lieu « Un pied à la scène », la fête de l’éducation artistique. Une journée de restitution des stages d’amateurs ayant eu lieu au TNBA (Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/308... )
Dans le cadre du partenariat entre le TNBA et l’Université Populaire de Bordeaux, nous vous proposons de venir participer à un débat : « Amateurs, étudiants, professionnels : tous artistes ? », pour questionner ensemble, les frontières entre ces différents statuts, l’éventuelle hiérarchie et la possible solidarité.
Que vous soyez amateur, amatrice de théâtre, étudiant-e, professionnel-le, ou par simple curiosité et soif d’échanger, venez donc débattre ensemble, pour croiser les regards et les points de vue sur ces questions.

Le samedi 10 juin 2017 de 18:30 à 20:30
Bibliothèque de l'ESTBA - TNBA
TNBA - Place Renaudel Square Jean Vauthier
[+] Lire la suite...
Chaire Du 18 octobre 2016 au 31 mai 2017

Les Afriques à Bordeaux

Pour cette saison 2016-2017, l’Institut des Afriques propose d’explorer l’histoire des relations de Bordeaux avec l’Afrique.

Programme de la chaire...

Événement Le mardi 25 avril 2017

Conférence Gesticulée - Du tracteur à l’âne

Drôle de titre et pourtant c’est l’histoire d’un paysan qui, à l’âge de 12 ans, découvre et déteste le tracteur et qui, aujourd’hui, travaille la terre avec des ânes. C’est aussi l’évocation de l’exode rural, de la Politique Agricole Commune et des politiques publiques agricoles.

C’est encore le parcours d’un jeune couple qui s’endette pour devenir « exploitant agricole » et qui conprend que son salut viendra de l’agriculture paysanne.

C’est l’histoire du syndicalisme, des luttes paysannes : Bernard Lambert, la place de la femme et le patriarcat en agriculture..

C’est surtout la prise de conscience que le temps libre et la réflexion collective sont des moteurs essentiels de l’émancipation.

INFORMATION

En partenariat avec le Carré-Colonnes, dans le cadre de la programmation de France Profonde par la Grosse situation, et avec l’ UD Cgt Gironde, l’Université Populaire de Bordeaux programme « Du tracteur à l’âne », une conférence gesticulée de Marc Pion.

MARDI 25 AVRIL
20h30
ENTREE LIBRE
BOURSE DU TRAVAIL 44 cours Aristide Briand, Bordeaux

Le mardi 25 avril 2017 de 20:30 à 22:30
BOURSE DU TRAVAIL
44 cours Aristide Briand, Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 20 avril 2017

Projection-débat « En quête de sens »

L’Overground, association dont est membre l’Université Populaire de Bordeaux, vous propose une soirée conviviale autour du film « En quête de sens ». Trois jours avant les élections, nous vous proposons de prendre un peu de recul, une bouffée d’air frais, et de voir plus loin. Il s’agira de retrouver le sens politique de nos actions et de nos idées, tout simplement en échangeant et en débattant à travers les outils d’animation de l’Université Populaire de Bordeaux. Venez rencontrer les alternatives concrètes dans un tiers-lieu qui œuvre déjà pour les solutions de demain.

Le jeudi 20 avril 2017 de 20:30 à 21:30
L'Overground
24 rue du XIV juillet, Barrière Saint-Genès.
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 19 avril 2017

Install-Party

C’est quoi un Install-Party ? C’est une rencontre où plusieurs personnes se réunissent pour installer ensemble de nouveaux logiciels sur leurs appareils. Pour cette Install-Party, l’Université Populaire de Bordeaux et les Funérailles de la Monnaie vous invitent à découvrir des logiciels vous permettant d’accéder à l’utilisation de monnaies libres.
Ce n’est donc pas une monnaie complémentaire, pas une monnaie locale, pas de centralisation ; c’est une monnaie profondément alternative et innovante que nous vous invitons à découvrir et pratiquer.

Mercredi 19 avril 18h à 20h30 à la Hall des Douves, salle Sainte-Croix.

Réservations nécessaires : universitepopulairebordeaux chez gmail.com
Vous pouvez ramener votre ordinateur.

Dans le cadre de la collaboration de l’UPB avec les Funérailles de la Monnaie, vous pouvez aussi retrouver le Jeu Ğeconomicus au Marché des Douves le mercredi 12 avril !

Le mercredi 19 avril 2017 de 18:00 à 20:30
Hall des Douves, Salle Sainte-Croix
4 Rue des Douves, 33800 Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 12 avril 2017

Jeu Geconomicus

A quoi sert la monnaie ? Pourquoi perd-elle de la valeur ? Et c’est quoi en fait la valeur de la monnaie, elle se construit sur quoi ?
A travers l’outil ludique qu’est le jeu Ğeconomicus, l’Université Populaire de Bordeaux et les Funérailles de la Monnaie vous invitent à répondre à ces questions, découvrir les enjeux de la création monétaires, ses fluctuations, et ce en simulant l’impact sur 80 ans d’un système monétaire !

Pour les nuls en économie monétaires, pour les adeptes de jeux, pour les curieux, et tout celleux qui le veulent.

Mercredi 12 avril 18h à 20h30 à la Hall des Douves, salle Saint-Michel.

Réservations nécessaires : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Dans le cadre de la collaboration de l’UPB avec les Funérailles de la Monnaie, retrouvez aussi l’Install-party au Marché des Douves le mercredi 19 avril !

Le mercredi 12 avril 2017 de 18:00 à 20:30
Hall des Douves, Salle SAint Michel
4 Rue des Douves, 33800 Bordeaux
[+] Lire la suite...
Chaire Du 14 mars au 11 avril

Le numérique

A l’heure de la révolution numérique, il est essentiel de réfléchir, de questionner et d’apprendre sur les nombreuses questions que soulève le numérique dans nos sociétés. Comment définir les libertés à l’ère du numérique ? Quels sont les enjeux économiques et sociaux de la révolution numérique ? C’est quoi les mégadonnées ? Quelles sont nos droits d’utilisateurs ? Comment protéger sa vie privée ? C’est quoi les logiciels libres ? Y a-t-il une surveillance de masse ? Des questions que la chaire sur le numérique (...)

Programme de la chaire...

Chaire Du 22 novembre 2016 au 4 avril 2017

Romancières

A travers l’œuvre littéraire de six femmes, l’Université Populaire de Bordeaux propose de (re)découvrir ce que les romancières d’hier et d’aujourd’hui écrivent afin de voir comment elles perçoivent le monde, comment elles en rendent compte et le donnent à comprendre, et comment elles nous aident à mieux déchiffrer ce que nous sommes. Tout au long de l’année, des spécialistes de Svetlana Alexievitch, Assia Djebar, Véronique Tadjo, Virginia Woolf, Georges Sand et Annie Ernaux (re)liront les textes de ces (...)

Programme de la chaire...

Événement Le samedi 1er avril 2017

Arpentage - Storytelling

Venez « arpenter » le livre Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon. Cet arpentage, technique de lecture collective et subjective d’un ouvrage, sera animé par deux intervenants de l’Université Populaire de Bordeaux.

L’ouvrage choisi est divisé en autant de parties que de participant·es, les pages sont arrachées puis distribuées. Chacun·e dispose d’un même temps de lecture individuelle et des mêmes questions ou consignes pour restituer sa partie au groupe. À l’issue du temps de lecture individuelle, la restitution se fait dans l’ordre de pagination de l’ouvrage...

L’arpentage est une méthode de lecture inventée au XIXè par des collectifs ouvriers et redécouverte par des associations d’éducation populaire. Elle permet de s’approprier un livre à priori difficile, de dédramatiser le rapport à la lecture et à la compréhension d’ouvrages dits compliqués, et d’encourager chacun·e à exprimer son avis et ses sensations au sujet de ces ouvrages à travers une lecture partagée.

En partenariat avec le Carré-Colonnes à l’occasion de l’accueil du spectacle On traversera le pont une fois rendu à la rivière.

Sur inscription auprès de l’UPB : universitepopulairebordeaux chez gmail.com (10 participants)

Le samedi 1er avril 2017 de 14:00 à 17:00
Médiathèque du Carré des Jalles-
Place de la République, 33160 Saint-Médard-en-Jalles, France
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 1er avril 2017

Big conf’ « Tout salaire mérite travail ? »

Devinette : c’est quoi la différence entre un revenu de base, un revenu inconditionnel, un salaire à vie, une allocation universelle, une sécurité sociale professionnelle, un revenu social garanti ou encore un revenu contributif ?

Pas si facile d’expliquer ce qui rassemble ou distinge ces propositions. Que ce soit sur le fond ou la forme, la comparaison soulève pourtant de vrais controverses : peut-on verser une somme à chacun.e sans condition aucune ? doit-on privilégier l’emploi ou l’activité ? qui produit de la valeur ?

Afin d’en débattre, on a demandé à Martine Alcorta (Conseillère régionale déléguée à l’innovation sociale et sociétale), à Corinne Versigny (Secrétaire générale de l’UD Cgt Gironde) et à Jean-Marie Harribey (Economiste attéré, anciennement maître de conf à l’Université de Bordeaux) de se joindre à nous. Comme à chaque big conf, vous êtes aussi invité.e.s à vous saisir de la discussion, sur le mode de l’éduc pop ! Comme d’hab, l’entrée est à prix libre, de chacun.e selon ses moyens à l’UPB selon ses besoins !

Pour le reste, on vous expliquera tout sur place...en attendant, parlez-en autour de vous !

Le samedi 1er avril 2017 de 14:00 à 17:00
Bourse du travail
44 Cours Aristide Briand, 33800 Bordeaux, France
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 29 mars 2017

Conférence Gesticulée - Une autre histoire des classes sociales

« Mais alors moi, j’appartiendrais à cette petite bourgeoisie intellectuelle ? Oui, mais en même temps, je suis ouvrier, enfin je suis enfant d’ouvrier. Je viens d’un milieu prolétaire que je revendique encore aujourd’hui et dont je ne me suis jamais totalement débarrassé. Quand je suis devenu étudiant, j’ai rencontré pleins d’enfants de petits bourgeois intellectuels, qui me renvoyaient à ma condition de prolo... Finalement, et réflexion faite, je crois que j’ai le cul entre deux chaises... ».

Dans cette conférence gesticulée, Anthony Pouliquen interroge sa trajectoire personnelle, de la découverte de sa classe sociale à la construction de son désir révolutionnaire. Sa petite histoire s’entremêle ici avec la grande histoire, celle de la lutte des classes, des combats ouvriers, des conquêtes populaires. Celle également des trahisons et des renoncements de la petite bourgeoisie intellectuelle. L’occasion de faire entendre, à grand renfort de références cinématographiques, une autre histoire des classes sociales...

Le mercredi 29 mars 2017 de 20:30 à 22:00
Salle Le Mascaret - Blanquefort
Blanquefort - place de la Mairie
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 28 mars 2017

Quelles libertés à l’ère du numérique ?

Les technologies numériques ont ouvert un nouvel espace permettant
d’accélérer de façon vertigineuse les échanges d’informations entre
les personnes. La délégation de plus en plus importante de nos
processus intellectuels à des automatismes transforme nos modes de
pensée et notre relation à l’autre. Comme le révèle l’aphorisme « code
is law », le logiciel participe à la codification de la norme
sociale. Les libertés nouvelles offertes par ces technologies
s’accompagnent d’une pression plus forte sur les individus, dont les
traces numériques peuvent être exploitées à grande échelle, au moyen
de traitements dont la loyauté est sujette à caution. Comment définir
les libertés à l’ère numérique ?

Le mardi 28 mars 2017 de 19:00 à 21:00
Université Bordeaux-Victoire - Amphi Denucé
Place de la victoire - Tram B Victoire
[+] Lire la suite...
Chaire Du 5 janvier au 9 mars

La protection sociale

La sécurité sociale sera un des enjeux de la présidentielle : il y a celles et ceux qui voudront l’affaiblir, la privatiser à grands renforts d’arguments techniques et financiers ; et celles et ceux qui voudront au contraire la maintenir, la protéger, la renforcer, en lui redonnant sa dimension historique, politique et sociale. Nous sommes de ces derniers. Notre contribution au débat se traduit par l’organisation d’un cycle de conférences sur la protection sociale. La sécurité sociale a été créée il (...)

Programme de la chaire...

Événement Le mardi 14 février 2017

Atelier de désintoxication de la langue de bois

Au-delà du simple exercice rhétorique dont on peut s’amuser, la langue de bois façonne une réalité et en occulte bien souvent une autre : celle des invisibles, des sans voix, des plus démunis... Il devient alors nécessaire de la décoder, de s’en désintoxiquer pour nommer nos réalités dans un langage choisi en conscience du sens qu’il véhicule et retrouver ainsi du pouvoir d’agir. Une invitation à analyser les mots qui seront proférés par des candidats.
Inscriptions : mediation chez chahuts.net
****
Dans le cadre du projet « Campagne » porté par CHAHUTS, le Carré-Colonnes, le Champ de Foire, la Maison du Conte de Chevilly-Larue, la Manufacture Atlantique, le TnBA et le CREAC de Bègles.
Tout le programme ici.

Le mardi 14 février 2017 de 20:30 à 22:30
Salle du Mascaret - MJC Blanquefort
4, rue du Docteur Castera - BLANQUEFORT
Lianes 6 > arrêt Mairie
Rocade sortie 6 > direction Blanquefort centre-ville
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 1er février 2017

ANNULÉ - Allons battre la campagne - Kabaret PolitiK

Et bien non, ça n’est toujours pas la bonne... On commence à trépigner, pas vous ?
Prochain RDV le 1er mars : on y croit !!

Le mercredi 1er février 2017 de 20:00 à 23:30
La Tencha
22 quai de la Monnaie - Tram C St Michel ou Ste Croix
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 31 janvier 2017

Communiqué

Ce texte est une réponse au communiqué du Labo Décolonial intitulé « Salut camarades racistes », lisible sur le site et la page Facebook du Labo. Nous regrettons que ce dernier ait été diffusé dans l’espace public numérique et envoyé directement à nos partenaires dans le but délibéré de nuire au travail que nous menons avec eux. Notre réponse s’adresse donc à nos adhérent.e.s, sympathisant.e.s et partenaires afin d’apporter notre point de vue sur la situation et ajouter des aspects complémentaires, passés sous silence et qui donnent pourtant une vision plus complexe de la situation.

Sommes-nous des « camarades racistes » ?

N’ayant pas une ligne unique à l’UPB, chacun.e a reçu ce message différemment. Certain.e prenant la chose comme une insulte personnelle et diffamatoire, d’autres y voyant une critique politique avec une belle dose de provocation.
Nous ne nions pas l’existence d’un racisme systémique dans notre société française et notamment dans certains courant de gauche. Nous sommes donc conscient.e.s que du fait de nos origines et nos parcours de vie, nous faisons partie de ce système. Mais de là à nous qualifier directement et individuellement de racistes… Cela demanderait quelques arguments et l’exposé de faits, de discours et d’actes racistes de notre part pour démontrer notre « logique ségrégationniste ». Les mots sont importants. Le parallèle entre le fonctionnement de l’UPB et la politique de l’apartheid n’est pas fondé.

Une volonté de contrôle sur les moyens financiers du Labo ?

Nous affirmons que nous n’avons jamais eu l’intention, ni agi, dans une volonté de rétention de la subvention accordée par le CGET en 2016. Chaque dépense a été remboursée, sur présentation de justificatifs, ce qui relève d’une gestion rigoureuse et non d’un harcèlement. La somme n’a servi qu’à la réalisation de l’action. La part réservée au financement du poste salarié était prévue dans le budget.
Nous tenons ici à préciser que l’Université Populaire de Bordeaux a été engagée malgré elle, par le Labo sur une action tri-annuelle financée par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires : une demande de financement sur trois ans a été déposée par le Labo alors que cela n’avait jamais été discuté ni validé par le Conseil d’Administration. Face à ce déni de démocratie et du collectif, nous aurions été en droit de renoncer à la subvention, ce qui n’a pas été le cas. Nous souhaitions que ce projet existe – malgré tous les dissensus qui nous animaient déjà - et espérions que ces nouveaux moyens nous permettraient de travailler ensemble.

Pourquoi souhaitons-nous que nos chemins se séparent ?

L’organisation « en pétale » de l’UPB donne une indépendance forte aux commissions de bénévoles qui mènent les activités selon leurs envies, leurs compétences, les opportunités, et ce dans le respect de l’objet de l’association. Néanmoins en aucun cas, elles ne sont autonomes. Seule l’UPB possède la personnalité juridique : par conséquent, son Bureau répond pénalement et civilement des actes de ses membres. Ce qui a été reproché aux membres du Labo, c’est de mettre en place une communication différenciée dont les prises de position radicale pouvaient engager l’ensemble du collectif (qui nous le rappelons n’a pas une ligne politique unique) sans le consulter ni même l’informer.

Au cours de sa première année d’existence, le Labo a soulevé des questions qui étaient des impensés au sein de l’UPB : il a été un révélateur de nos difficultés plus qu’il n’en était la source. Qu’il s’agisse de la communication, de notre objet politique ou de notre rapport à la radicalité, le Labo est venu bousculer l’institution UPB et ses membres. L’échange a été possible, des espaces pour travailler ces questions ont été mises en place. Mais des enjeux personnels, des revanches, des mensonges, une absence totale de pédagogie de la part du Labo (qui se traduit par du mépris envers celles et ceux considéré.e.s comme non-éclairé.e.s) ont épuisé le collectif, au bout de deux longues années de tentatives de mener ensemble l’objet associatif. Nous prenons notre part de responsabilité, mais refusons d’être les seul.e.s à l’endosser.

A ce climat déjà tendu s’est ajoutée la découverte de pratiques en interne du Labo dont nous nous désolidarisons.
Parmi elles, la double facturation à l’UPB et à un partenaire de Rennes d’une prestation (conférence gesticulée) et de déplacements réalisés par la fondatrice du Labo. Cette prestation faisait pourtant déjà l’objet d’un financement public obtenu du CGET. Cette pratique était ignorée par l’UPB, par l’association accueillante, par une partie des membres du Labo et a été délibérément cachée à l’ensemble de l’association.
Mais plus que les pratiques financières, c’est la qualité des relations internes au Labo dont nous souhaitons nous dissocier. Le communiqué diffamatoire du Labo ne dit rien à propos des membres qui ont été exclues du Labo, ou qui en sont parties d’elles-mêmes, tant l’environnement y est nocif, violent et reproduit en interne les rapports de dominations pourtant dénoncés avec tant de virulence. Après consultation de ces personnes et avec leur accord, nous dénonçons ces agissements.

Une association est basée sur un objet politique - l’action du Labo réalise pleinement notre objet et nous n’avons jamais dit le contraire. Pour autant, une association ne peut se résumer à cela. Ce serait nier le fait associatif, c’est-à-dire le choix de personnes de travailler ensemble et avec plaisir. L’association n’est pas une abstraction. L’UPB s’est dirigée vers une séparation d’avec le Labo justement à cause d’une impossibilité à travailler ensemble, d’une mésentente constante, d’un climat agressif et contre-productif pour tou.te.s. Nous aurions aimé que cette rupture se fasse autrement, et permette aux deux structures d’exister indépendamment et sereinement, mais le Labo Décolonial y a préféré la lutte, l’injure et le dénigrement, refusant de reconnaître son absence de désir et de volonté de travailler avec le reste du collectif.

L’UPB ne souhaitait pas résoudre ces problèmes en public : ce communiqué sera donc le seul et nous épargnerons à nos partenaires, sympathisant.e.s et adhérent.e.s toute autre réponse publique, quand bien même le Labo poursuivrait sa campagne diffamatoire. Nous resterons toutefois disponibles pour répondre à quiconque (personnes, institutions, partenaires) souhaiterait avoir une autre version que celle proférée contre nous.
Aux vues de la situation sociale et politique actuelle, l’UPB considère qu’il y a mieux à faire que d’étaler au grand jour des conflits associatifs internes. Une fois la rupture consumée, l’UPB sera ravie de pouvoir se relancer dans son projet associatif, le redéfinir, continuer à agir et réfléchir avec intelligence et bienveillance.

Le mardi 31 janvier 2017 à 00h00
[+] Lire la suite...
Événement Du lundi 23 janvier 2017 au mardi 24 janvier 2017

Formation Civique et Citoyenne - « Un pas de côté »

En partenariat avec Direction Régionale Jeunesse et Sport, l’Université Populaire de Bordeaux propose deux jours de formation aux volontaires en service civique.

OBJECTIFS
La formation civique et citoyenne, au-delà d’être une obligation inscrite dans le dispositif de service civique, est surtout l’opportunité pour les volontaires de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions. A l’Université Populaire de Bordeaux, nous envisageons cette formation comme un outil qui puisse permettre aux volontaires de prendre du recul, de comprendre dans quels contextes se situe leur volontariat, afin de s’y mouvoir et de s’y engager, en connaissant les enjeux liés à ce dispositif.

METHODE
Sur ces deux jours, l’UPB utilisera tout son panel d’outils pédagogiques pour que les échanges soient ludiques et fructueux. Pas de cours magistraux et descendants. Ce sont les volontaires qui détiennent le vécu et les interrogations ; le rôle des formateurs et formatrices sera d’animer ces échanges et d’apporter des éléments de réponse quand nécessaire.

INFOS PRATIQUES
Coût de la formation : 100 € (à régler par la structure dont dépend le volontaire)
Transport, hébergement et repas : ils ne sont pas compris dans le coût de la formation. Il revient aux volontaires et/ou aux structures de s’organiser. Contactez-nous en cas de difficultés.
A prévoir : de quoi écrire..

INSCRIPTIONS et INFORMATIONS
Par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com
Veuillez préciser les nom et prénom du/de la volontaire et les coordonnées de la structure qui l’envoie.

Du lundi 23 janvier 2017 à partir de 09H00 au mardi 24 janvier 2017 jusqu'à 17H30
Overground
24 rue du 14 juillet - Talence
Accès Tram B - Barrière St Genès
[+] Lire la suite...
Événement Du jeudi 12 janvier 2017 au vendredi 13 janvier 2017

ANNULÉ - Le Père-Noël est vraiment une ordure - Kabaret PolitK

PROBLEMES TECHNIQUES À LA TENCHA - LA KABARET EST ANNULÉ
C’est vraiment une ordure ce Père-Noël...

*****
Noël est passé, les fêtes de fin d’année sont terminées, mais vous souhaitez vous défouler, vous exprimer, vous soulager ? Le Kabaret Politik du 12 janvier est fait pour vous.

Deux semaines après Noël, la Tencha accueille l’Université Populaire de Bordeaux et Disco Soupe pour une soirée durant laquelle vous pourrez cuisiner, déguster, débattre, discuter, échanger dans l’ambiance d’un cabaret.
Dès 19h, la Disco Soupe vous invite à éplucher, couper et cuisiner dans la bonne humeur des fruits et légumes rebuts, afin de les dégustez ensuite tous ensemble.

Vous serez inviter à vous raconter autour des thèmes de Noël, de la famille, du gaspillage, des traditions, et tout ce qui peut graviter autour des fêtes de fin d’année...Musiques de noël détournées, karaokés déjantés, débats mouvants, scènes théâtrales et slams subversifs, autant d’outils par lesquels exprimer souvenirs, joies et coups de gueule, réflexions politiques, philosophiques, ou poétiques.

Et on terminera en beauté en chauffant la piste de danse de la toute nouvelle Tencha.
« Les Disco Soupe sont des sessions collectives et ouvertes à tous de dégustation de fruits et légumes rebuts, cuisinés dans une ambiance musicale et festive afin de sensibiliser le grand public au gaspillage alimentaire. »

Entrée libre et gratuite
Happy-hour : 18h - 20h
Vestiaire sur place : 1€

Du jeudi 12 janvier 2017 à partir de 19H00 au vendredi 13 janvier 2017 jusqu'à 01H00
Le Tencha
22, quai de la monnaie, 33000 Bordeaux
Tram A: Arrêt Saint-Michel
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 12 janvier 2017

Bord de scène : travaillez, vous êtes filmés !

A l’issue de la représentation de « Nobody » au TnBA, l’UPB proposera un bord de scène sur les effets de l’organisation du travail en open space et la course à la performance.
Plus d’infos sur le spectacle ici.

Le jeudi 12 janvier 2017 de 19:30 à 21:30
TnBA
Place Ste Croix - Tram C Ste Croix
[+] Lire la suite...
Chaire Du 3 novembre 2016 au 15 décembre 2016

Une critique historique du capitalisme

L’objectif de ces quatre interventions est de donner des éléments de compréhension critique du monde capitaliste : ce monde n’est pas naturel, son développement est historiquement déterminé par le jeu contradictoire de ses lois économiques. La connaissance de ces lois permet aux hommes de comprendre la marche de l’histoire et de prendre en main leur avenir. L’homme vit en société afin de produire les conditions matérielles de sa vie, la question économique est donc déterminante. Il s’agira ainsi dans (...)

Programme de la chaire...

Événement Le mercredi 14 décembre 2016

REPORTÉ : Kabaret PolitiK : « le Père-Noël est une ordure »

La Tencha n’est pas encore prête à nous accueillir.
Mais promis, on se retrouve en janvier, avec un Kabaret au p’tits oignons, comme la soupe...

Le mercredi 14 décembre 2016 de 20:30 à 23:30
La Tencha
[+] Lire la suite...
Événement Du vendredi 9 décembre 2016 au samedi 10 décembre 2016

Formation à l’entraînement mental : penser et agir dans la complexité (session 2/2)

L’UPB, l’association Yakafaucon et le réseau des CREFAD s’assossient pour proposer une formation à l’entraînement mental.

Découvrir, questionner, renforcer une approche de situations concrètes à partir de et avec la méthodologie de l’Entraînement Mental afin de pouvoir mieux analyser les situations et ajuster l’action (créée par Peuple et Culture en 1945 et actualisée en permanence depuis).
L’entraînement mental est une méthode, une démarche, une invitation à l’entraînement de la pensée, à l’engagement dans l’action, que nous proposons comme un cheminement pour penser par soi-même. C’est aussi une démarche qui vise l’émancipation de la pensée à l’égard des conditionnements qui la brident. C’est essentiellement à partir des situations concrètes des participants, issues de nos vies professionnelles et quotidiennes, que l’on favorisera la découverte des différents mécanismes de pensée et d’action. Comprendre avant d’agir, aiguiser notre lucidité à l’égard de la puissance de nos illusions, développer nos capacités individuelles et collectives, d’expression, d’analyse, d’imagination et de projet. Bref, nous sommes dans
l’éducation populaire et au cœur de son projet d’émancipation des individus et des collectifs.

Intervenant : Christian Lamy - formateur au CREFAD

Dates et horaires : vendredi 18 et samedi 19 novembre – vendredi 9 et samedi 10 décembre (présence sur ces 4 jours indispensable) de 10 à 19h chaque jour.
Repas : pris ensemble le midi
Coût pédagogique :
- 560 euros. Possibilité de prise en charge par la formation professionnelle continue. Contacter christianresocrefad chez gmail.com (Sans prise en charge par OPCA ou employeur, personnes sans emploi : nous contacter)
- gratuit pour les bénévoles de l’UPB et de Yakafaucon. S’inscrire auprès de son association.

Places limitées !

Du vendredi 9 décembre 2016 à partir de 10H00 au samedi 10 décembre 2016 jusqu'à 19H00
A confirmer
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 7 décembre 2016

Atelier de désintoxication de la langue de bois

Comme une drogue qui nous empêche de voir clair, la langue de bois occulte, minimise, travestit souvent les réalités que nous vivons. Il devient alors nécessaire de se désintoxiquer des mots du pouvoir et de se réapproprier nos réalités en les nommant. C’est à cela que vous invitent l’UPB et les Colonnes, dans le cadre de leur partenariat avec la MJC ABC de Blanquefort.
Gratuit
Places limitées. Inscriptions auprès de l’UPB : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

(Horaires à confirmer)

Le mercredi 7 décembre 2016 de 20:00 à 22:00
Théâtre les Colonnes de Banquefort
4 rue du Docteur Castéra / Blanquefort
Lianes 6 > arrêt Mairie
Station Vcub > Mairie de Blanquefort
Rocade sortie 6 > direction Blanquefort centre-ville
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 6 décembre 2016

Conférence gesticulée : la gestion des réserves indiennes à la french touch

Dans le cadre d’un séminaire de recherche « décolonisation des savoirs et décolonisation des paradigmes de l’économie politique : quelles alternatives au système monde actuel ? »
Avec la participation de Ramon Grosfoguel, université de Berkley, Californie
Entrée libre.
Plus d’infos ici.

Le mardi 6 décembre 2016 de 13:00 à 15:00
Limoges
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines - Amphi 3
[+] Lire la suite...
Événement Du mardi 29 novembre 2016 au mercredi 30 novembre 2016

Formation Civique et Citoyenne - « Un pas de côté »

En partenariat avec Direction Régionale Jeunesse et Sport, l’Université Populaire de Bordeaux propose deux jours de formation aux volontaires en service civique.

OBJECTIFS
La formation civique et citoyenne, au-delà d’être une obligation inscrite dans le dispositif de service civique, est surtout l’opportunité pour les volontaires de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions. A l’Université Populaire de Bordeaux, nous envisageons cette formation comme un outil qui puisse permettre aux volontaires de prendre du recul, de comprendre dans quels contextes se situe leur volontariat, afin de s’y mouvoir et de s’y engager, en connaissant les enjeux liés à ce dispositif.

METHODE
Sur ces deux jours, l’UPB utilisera tout son panel d’outils pédagogiques pour que les échanges soient ludiques et fructueux. Pas de cours magistraux et descendants. Ce sont les volontaires qui détiennent le vécu et les interrogations ; le rôle des formateurs et formatrices sera d’animer ces échanges et d’apporter des éléments de réponse quand nécessaire.

INFOS PRATIQUES
Coût de la formation : 100 € (à régler par la structure dont dépend le volontaire)
Transport, hébergement et dîner : ils ne sont pas compris dans le coût de la formation. Il revient aux volontaires et/ou aux structures de s’organiser. Contactez-nous en cas de difficultés.
Déjeuners : pris en charge par l’UPB (merci de nous signaler tout régime particulier)
A prévoir : de quoi écrire..

INSCRIPTIONS et INFORMATIONS
Par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com
Veuillez préciser les nom et prénom du/de la volontaire et les coordonnées de la structure qui l’envoie.

Du mardi 29 novembre 2016 à partir de 09H00 au mercredi 30 novembre 2016 jusqu'à 18H00
DRJSCS
7 Boulevard Chaban Delmas, à Bruges Accès : tram C arrêt Aubiers (puis 5 minutes de marche) / rocade sortie 4a.
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 23 novembre 2016

Médecine et laïcité

Dans le cadre de notre partenariat avec le théâtre des Colonnes, l’Université Populaire de Bordeaux et l’Espace de Bioéthique Aquitain proposent un bord de scène à l’issue du spectacle « réparer les vivants ».
Les informations sur le spectacle sont ici.

Le mercredi 23 novembre 2016 de 20:30 à 23:00
Théâtre les Colonnes de Banquefort
4 rue du Docteur Castéra / Blanquefort
Lianes 6 > arrêt Mairie
Station Vcub > Mairie de Blanquefort
Rocade sortie 6 > direction Blanquefort centre-ville
[+] Lire la suite...
Événement Du vendredi 18 novembre 2016 au samedi 19 novembre 2016

Formation à l’entraînement mental : penser et agir dans la complexité (session 1/2)

L’UPB, l’association Yakafaucon et le réseau des CREFAD s’assossient pour proposer une formation à l’entraînement mental.

Découvrir, questionner, renforcer une approche de situations concrètes à partir de et avec la méthodologie de l’Entraînement Mental afin de pouvoir mieux analyser les situations et ajuster l’action (créée par Peuple et Culture en 1945 et actualisée en permanence depuis).
L’entraînement mental est une méthode, une démarche, une invitation à l’entraînement de la pensée, à l’engagement dans l’action, que nous proposons comme un cheminement pour penser par soi-même. C’est aussi une démarche qui vise l’émancipation de la pensée à l’égard des conditionnements qui la brident. C’est essentiellement à partir des situations concrètes des participants, issues de nos vies professionnelles et quotidiennes, que l’on favorisera la découverte des différents mécanismes de pensée et d’action. Comprendre avant d’agir, aiguiser notre lucidité à l’égard de la puissance de nos illusions, développer nos capacités individuelles et collectives, d’expression, d’analyse, d’imagination et de projet. Bref, nous sommes dans
l’éducation populaire et au cœur de son projet d’émancipation des individus et des collectifs.

Intervenant : Christian Lamy - formateur au CREFAD

Dates et horaires : vendredi 18 et samedi 19 novembre – vendredi 9 et samedi 10 décembre (présence sur ces 4 jours indispensable) de 10 à 19h chaque jour.
Repas : pris ensemble le midi
Coût pédagogique :
- 560 euros. Possibilité de prise en charge par la formation professionnelle continue. Contacter christianresocrefad chez gmail.com (Sans prise en charge par OPCA ou employeur, personnes sans emploi : nous contacter)
- gratuit pour les bénévoles de l’UPB et de Yakafaucon. S’inscrire auprès de son association.

Places limitées !

Du vendredi 18 novembre 2016 à partir de 10H00 au samedi 19 novembre 2016 jusqu'à 19H00
A confirmer
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 18 novembre 2016

De Dunkerque à Tamanrasset

Un remarquable spectacle sur la colonisation de l’Algérie que nous avions eu le plaisir de faire venir en mars dernier à l’occasion du cycle sur le côté obscur de la modernité, organisé par le Labo Décolonial. Ce dernier animera un débat à l’issue du spectacle.

****
Juillet 1830 : Début de la colonisation
Novembre 1954 : Début de la Guerre
Mars 1962 : Indépendance de l’Algérie

Que connaît-on de ces 132 ans de colonisation ?
L’Histoire, la grande, celle enseignée à l’école, demeure peu bavarde ; peu précise voire silencieuse.
L’Histoire, nous a aussi longtemps habitué à un regard masculin sur son déroulement. Ce spectacle, met en lumière comment malgré les rouages d’un système dominant, oppressant et... simplement colonialiste, naît la résistance, en l’occurrence celle des femmes qui finissent par marquer l’histoire commune.
Des personnages féminins lumineux, Françaises ou Algériennes, qui ont su défendre un humanisme universel.
Du son, des lumières, de la musique et du silence. Des temps qui donnent le ton. Des répliques, des extraits de discours célèbres ou de célébrités, des témoignages pour raconter, pour faire découvrir, pour partager. Bref. Juste pour ne pas OUBLIER !

Le vendredi 18 novembre 2016 de 19:30 à 23:30
Rocher de Palmer - Cenon
Tram A - Palmer
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 15 novembre 2016

Conférence gesticulée : la gestion des réserves indiennes à la french touch

Dans le cadre du Forum Jeunesse sur l’Interculturalité, l’association Keur Eskemm de Rennes propose la conférence gesticulée de Paolina Caro sur « la gestion des réserves indiennes à la french touch. » Elle aura lieu à l’Hotel Pasteur, et sera suivie à 21h d’un atelier animé par Aurélia Décordé de l’association Déconstruire. Prix libre
_ Plus d’infos sur Facebook.
Le programme du Forum Jeunesse interculturalité ici.

Le mardi 15 novembre 2016 de 18:00 à 20:00
Hôtel Pasteur - Rennes
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 5 novembre 2016

Au théâtre... et après ?

Au théâtre ...et après ? ou comment prolonger la sortie de classe au théâtre

Un stage filé « Du monde au plateau » est proposé par Théâtre Éducation Aquitaine, l’Université Populaire de Bordeaux et le TNBA aux enseignants, artistes, animateurs et médiateurs culturels d’Aquitaine, pour aider les jeunes qu’ils accompagnent au théâtre à nourrir leur imaginaire et leur intelligence de leurs expériences de spectateurs.

3 journées de stage consacrées au travail pédagogique qui peut être mené en classe après une sortie au théâtre : mémorisation à travers l’image, appropriation corporelle et analyse des mots.

•Autour de : Les comédies barbares de Valle Inclan, mise en scène Catherine Marnas
Stage de pratique théâtrale
Samedi 5 novembre de 10h à 16h
Animé notamment par Jean Marie Broucaret

• Autour de : Nobody de Falk Richter, mise en scène Cyril Teste
Atelier de désintoxication de la langue de bois
Samedi 14 janvier de 10h à 16h
Animé par l’UPB

• Autour de : Catherine et Christan, un spectacle du Collectif In Vitro, mise en scène Julie Deliquet
Analyse chorale
Samedi 11 mars de 10h à 16h
Animé par Muriel Machefer et Sandrine Froissard

Chaque journée se clôturera par une rencontre avec les artistes du spectacle qui s’achèvera à 16h.

Il est indispensable que les participant.e.s aient vu le spectacle : le TNBA leur propose des tarifs préférentiels le jeudi ou le vendredi soir précédant la journée de stage. Une fois votre inscription confirmée, vous devez retirer vos billets (pour les 3 spectacles) à la billetterie du Tnba.

Le stage est gratuit pour les adhérents de l’UPB ; il est possible d’adhérer lors de l’inscription.

Inscriptions : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

ATTENTION : NOMBRE DE PLACES LIMITÉ. PRIORITE AUX PERSONNES S’ENGAGEANT SUR LES 3 JOURNÉES.

Le samedi 5 novembre 2016 de 10:00 à 16:00
TnBA
Pla ce Ste Croix - tram C Ste Croix
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 3 novembre 2016

Conf’ Gesticulée : les conditions de travail dans le monde associatif

En partenariat avec la Direction Régionale Jeunesse et Sports, l’UPB présentera la conférence gesticulée sur les conditions de travail dans le monde associatif.
Entrée gratuite, place limitées. Réservez par mail universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le jeudi 3 novembre 2016 de 19:00 à 21:30
Maison de l'Europe
1 place Jean Jaurès - Tram C place de la Bourse
[+] Lire la suite...
Événement Du jeudi 27 octobre 2016 au vendredi 28 octobre 2016

Formation Civique et Citoyenne - « Un pas de côté »

En partenariat avec Direction Régionale Jeunesse et Sport, l’Université Populaire de Bordeaux propose deux jours de formation aux volontaires en service civique.

OBJECTIFS
La formation civique et citoyenne, au-delà d’être une obligation inscrite dans le dispositif de service civique, est surtout l’opportunité pour les volontaires de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions. A l’Université Populaire de Bordeaux, nous envisageons cette formation comme un outil qui puisse permettre aux volontaires de prendre du recul, de comprendre dans quels contextes se situe leur volontariat, afin de s’y mouvoir et de s’y engager, en connaissant les enjeux liés à ce dispositif.

METHODE
Sur ces deux jours, l’UPB utilisera tout son panel d’outils pédagogiques pour que les échanges soient ludiques et fructueux. Pas de cours magistraux et descendants. Ce sont les volontaires qui détiennent le vécu et les interrogations ; le rôle des formateurs et formatrices sera d’animer ces échanges et d’apporter des éléments de réponse quand nécessaire.

INFOS PRATIQUES
Coût de la formation : 100 € (à payer par la structure dont dépend le volontaire)
Transport, hébergement et dîner : ils ne sont pas compris dans le coût de la formation. Il revient aux volontaires et/ou aux structures de s’organiser. Contactez-nous en cas de difficultés.
Déjeuners : pris en charge par l’UPB (merci de nous signaler tout régime particulier)
A prévoir : de quoi écrire. Les locaux de la DRJSCS sont juste à côté du lac… pensez au maillot de bain.

INSCRIPTIONS et INFORMATIONS
Par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com
Veuillez préciser les nom et prénom du/de la volontaire et les coordonnées de la structure qui l’envoie.

Du jeudi 27 octobre 2016 à partir de 09H00 au vendredi 28 octobre 2016 jusqu'à 18H00
DRJSCS
7 Boulevard Chaban Delmas, à Bruges Accès : tram C arrêt Aubiers (puis 5 minutes de marche) / rocade sortie 4a.
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 12 octobre 2016

Le Deuil - Conférence

Le deuil est une épreuve sociale individuelle et collective. Rupture dans nos vies personnelles, il est pourtant une continuité dans le corps social. Par l’héritage, le souvenir, et l’histoire, hommes et femmes défuntes ont encore du poids dans nos vies. Assimilé à un sentiment de tristesse dans les sociétés occidentales, d’autres cultures ont développé un rapport différent à l’absence. Par exemple, au Japon, pendant les vacances d’été, a lieu une célébration festive des morts autour des plaisirs de la table. Vivants et morts se retrouvent pour déguster les plats et mets qu’ils aimaient partager ensemble.

Anna Nozière et l’Université Populaire Bordeaux vous convie à une table allégorique ou seront invoqués les fantômes des pièces de l’auteur. Certains auront la parole, d’autres seront rappelés par des "personnages"ou seront présents à travers des vestiges de leur passage. Mais nous vous conseillons de venir accompagné des vôtres afin de parler de ce vivre ensemble entre vivants et morts. Cette cohabitation millénaire prendra place au plateau pour une cohabitation le temps d’une soirée.

En attendant, nous vous recommandons la lecture de « Dîner fantasma » de Ryoki Sekiguchi, aux éditions Manuella.

Le mercredi 12 octobre 2016 de 18:00 à 19:30
TnBA
Place Ste Croix - Bordeaux (tram C Ste Croix)
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 8 octobre 2016

Égalité homme/femme : même combat ?

Dans le cadre de la « Quinzaine de l’égalité » lancée par la mairie de Bordeaux, la compagnie Betty Blues organise le samedi 8 octobre à partir de 15h une journée autour de l’égalité hommes-femmes.
Elle a convié pour cela l’UPB et le Labo Décolonial. Le projet se fait en partenariat avec le Centre d’animation du grand Parc, l’association étudiante de Science Po « Sex’primons nous », Le Kfé des familles, le centre social et la bibliothèque du Grand Parc...
Tou.te.s ensemble, nous vous avons concocté des temps de partage, de reflexion, d’humour et de convivialité autour de cette question : « hommes, femmes, même combats ? »

Programme :

15h - Accueil du public - Verre de bienvenue offert
« Le Café Mobile » Par le Kfé des Familles.
Le Kfé des familles met à disposition un espace de détente et de convivialité pour petits et grands.

15h30 - Conférence gesticulée
« Genre, t’es pas au courant » Par le labo décolonial
Entre spectacle et conférence, la conférence gesticulée permet d’aborder des sujets sérieux avec humour.

16h30 - Débat Mouvant
« Hommes-Femmes, égalités ? » Par l’UPB (Université Populaire de Bordeaux)
Un débat mouvant se fait avec la parole de tous et avec les jambes. On bouge, et on réfléchit ensemble .

18h - Conférence
« Les rôles dans les jeux vidéos » Par l’association Sex’primons-nous
Et si on s’intéressait aux jeux vidéos pour analyser la représentation des hommes et des femmes ?

20h30 - Spectacle de théâtre et chanson - humour
« Aïe aïe aïe, Concert 2 filles » Par la compagnie Betty Blues
Entre féminisme et romantisme, un duo de choc qui fait valser ses notes sur les idées préconçues.

Entrée libre et gratuite
Buvette et restauration sur place.
Ludothèque pour les enfants.

Le samedi 8 octobre 2016 de 15:00 à 22:00
Centre social du Grand Parc
Grand Parc
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 1er octobre 2016

Atelier - lutte contre l’islamophobie

L’atelier a pour objectif de permettre aux personnes directement concernées par l’islamophobie en priorité et à leurs allié.e.s de dégager des pistes d’action concrètes et construites en vue de s’engager dans une action collective organisée.

Partenaires : AMBN (Association des Musulmans de Bordeaux Nord), GRIC (Groupe de Réflexion et d’Initiatives Citoyennes), Génération Palestine Bordeaux.
Table d’information du collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

Gratuit, sur inscription (30 places uniquement)
labodecolonial chez gmail.com ou universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le samedi 1er octobre 2016 de 10:00 à 17:00
Salle municipale du Grand Parc
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 30 septembre 2016

Conférence : l’islamophobie, ce racisme respectable

Entrée et prix libres

Le vendredi 30 septembre 2016 de 19:00 à 22:00
Salle municipale du Grand Parc
Place de l'Europe - Tram C Grand Parc
[+] Lire la suite...
Événement Du jeudi 28 juillet 2016 au vendredi 29 juillet 2016

Formation Civique et Citoyenne - « Un pas de côté »

En partenariat avec Direction Régionale Jeunesse et Sport, l’Université Populaire de Bordeaux propose deux jours de formation aux volontaires en service civique.

OBJECTIFS
La formation civique et citoyenne, au-delà d’être une obligation inscrite dans le dispositif de service civique, est surtout l’opportunité pour les volontaires de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions. A l’Université Populaire de Bordeaux, nous envisageons cette formation comme un outil qui puisse permettre aux volontaires de prendre du recul, de comprendre dans quels contextes se situe leur volontariat, afin de s’y mouvoir et de s’y engager, en connaissant les enjeux liés à ce dispositif.

METHODE
Sur ces deux jours, l’UPB utilisera tout son panel d’outils pédagogiques pour que les échanges soient ludiques et fructueux. Pas de cours magistraux et descendants. Ce sont les volontaires qui détiennent le vécu et les interrogations ; le rôle des formateurs et formatrices sera d’animer ces échanges et d’apporter des éléments de réponse quand nécessaire.

INFOS PRATIQUES
Coût de la formation : 100 € (à payer par la structure dont dépend le volontaire)
Transport, hébergement et dîner : ils ne sont pas compris dans le coût de la formation. Il revient aux volontaires et/ou aux structures de s’organiser. Contactez-nous en cas de difficultés.
Déjeuners : pris en charge par l’UPB (merci de nous signaler tout régime particulier)
A prévoir : de quoi écrire. Les locaux de la DRJSCS sont juste à côté du lac… pensez au maillot de bain.

INSCRIPTIONS et INFORMATIONS
Par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com
Veuillez préciser les nom et prénom du/de la volontaire et les coordonnées de la structure qui l’envoie.

Du jeudi 28 juillet 2016 à partir de 09H30 au vendredi 29 juillet 2016 jusqu'à 18H00
DRJSCS
7 Boulevard Chaban Delmas, à Bruges
Accès : tram C arrêt Aubiers (puis 5 minutes de marche) / rocade sortie 4a.
[+] Lire la suite...
Chaire Du 27 octobre 2015 au 28 juin 2016

Les Afriques

En partenariat avec L’Institut Des Afriques (IdAf), sous La Direction de Monsieur René Otayek, Directeur de recherche au CNRS, chargé de cours à Sciences Po Bordeaux et Président de l’Institut des Afriques (IdAf) Rendez-vous un mardi par mois, de 19h à 21h, à la fac de la Victoire.

Programme de la chaire...

Événement Le mercredi 22 juin 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Cher.e.s adhérent.e.s, bénévoles, partenaires, sympathisant.e.s,

L’Université Populaire de Bordeaux a le plaisir de vous inviter à son Assemblée Générale Annuelle.
Cette soirée sera l’occasion de revenir sur l’année écoulée mais aussi d’imaginer l’avenir. En effet, deux ans après le Dispositif Local d’Accompagnement qui nous a permis de trouver une nouvelle organisation et l’équilibre financier, il nous reste encore de nombreux chantiers à mener pour pérenniser l’association. Comment nous organiser ? Sur quelles thématiques travailler ? Comment mieux communiquer (en internet et en externe) ? Comment mieux définir notre projet associatif ? et comment le financer ?

Nous avons réfléchi à quelques pistes pour lesquelles nous souhaiterions avoir votre regard : nous avons besoin de lever la tête du guidon - voire de nous regarder pédaler - pour continuer à avancer et arrêter de mouliner.

Alors prenez votre vélo et venez nous nourrir de vos idées et suggestions.

Merci de nous confirmer votre présence par mail universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Pour le ravitaillement : l’UPB vous offre l’apéro (jus et vin) et chacun apporte de quoi partager pour le buffet.

Le Conseil d’Administration

L’ordre du jour est ici.
Le rapport d’activités là.

Le mercredi 22 juin 2016 de 19:30 à 23:00
Théâtre du Levain
26 rue de la République - Bègles (Tram C Belle rose ou Musard)
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 8 juin 2016

BIG CONF : Un avenir tout tracé ? Numérique / Fictions / Réalités

De quoi le numérique est-il le nom ?
Les évolutions techniques des dernières décennies modifient notre rapport à l’information, nos communications, nos relations humaines, notre rapport au travail. Google, Facebook, Tesla, Apple et d’autres grandes entreprises « du numérique » nous promettent des avenirs utopiques, où l’humain serait libéré des contraintes du 20 eme siècle, en rendant le futur présent. Nous achetons des smartphones, y installons des applications dont nous ne lisons pas les conditions d’utilisation pour que nos données personnelles, nos déplacements, nos petites habitudes, en bref nos « traces » numériques soient vendues à des entreprises qui produisent des statistiques et des algorithmes prédictifs. Nous avons dans la poche des appareils qui permettent de nous suivre en temps réel et à la trace, des lois sont régulièrement votées pour utiliser ce potentiel afin de mieux anticiper les déplacements des terroristes, ainsi que des militants syndicaux, politiques et écologistes, mais avant tout, de chaque citoyen.

Quel avenir de science-fiction sommes-nous déjà en train de vivre ? Et plus largement quel avenir nous attend vraiment ?

Afin de réfléchir collectivement à ces questions et interroger notre présent et notre avenir à tou.te.s, l’Université Populaire de Bordeaux, en partenariat avec le festival Chahut, la CGT33 et la librairie La Zone du Dehors, organise une conférence d’éducation populaire avec pour invité.e.s Adrienne Charmet, coordinatrices des campagnes de La Quadrature du Net, et Alain Damasio, auteur de science fiction (La Zone du Dehors, La Horde du Contrevent) le 8 Juin 2016 à la Bourse du Travail de Bordeaux. Venez échanger avec nous, posez vos questions, et surtout, trouvons nos réponses ensemble. La conférence sera précédée d’une lecture et d’une dédicace de l’auteur à la librairie La Zone du dehors à 18h.

Le mercredi 8 juin 2016 de 20:30 à 23:00
Bourse du travail
Cours Aristide Briand - Bordeaux
[+] Lire la suite...
Cycle Du 2 mars 2016 au 4 juin 2016

Cycle sur le foot (2015-2016)

A l’occasion de l’Euro de Football 2016, dont Bordeaux accueillera 5 matches, l’Université Populaire de Bordeaux propose un cycle de conférences, d’ateliers et de spectacles autour du football et du sport. « On va en manger du foot pendant 2 mois, alors pourquoi l’UPB en rajoute une couche ? » vous demandez-vous ? Et bien justement parce qu’on a envie d’en parler aussi, mais à notre façon, autrement. C’est-à-dire en portant un regard critique, décalé et aussi festif. On vous le dit tout de suite : on n’a (...)

Programme du cycle...

Événement Le samedi 4 juin 2016

Conf’ Gesticulée : les conditions de travail dans le monde associatif

L’association Arc-En-Ciel fête ses 30 ans et nous convie à l’événement en programmant la conférence gesticulée de Pauline et Yohann sur les conditions de travail dans le monde associatif.
Et c’est gratuit !
Plus d’infos sur Arc-en-ciel ici.
*****
Dans l’imaginaire collectif, travailler dans le monde associatif serait le lieu idéal pour se réaliser, porter ses valeurs, avoir un travail qui fait sens et s’épanouir, en dehors et au-delà de rapports hiérarchiques et marchands.
Mais dans la réalité, les conditions de travail y sont plus dégradées qu’ailleurs.
La diversité des statuts qu’on y retrouve (bénévoles, volontaires, salariés, administrateurs, stagiaires...) brouille les frontières entre salariat et travail gratuit, faisant du monde associatif le terreau d’une nouvelle précarité. De petites structures, partiellement professionnelles, se voient confier par l’État la charge de ses politiques publiques d’action sociale sans pour autant bénéficier des financements pérennes et des moyens dont disposait auparavant le service public... et dont dispose aujourd’hui le secteur privé marchand.
Quelles sont les conséquences de ces nouvelles règles du jeu sur les conditions de travail dans le monde associatif ? Quelles concessions les associations ont-elles faites pour maintenir leurs activités ? Ont-elles encore les moyens de constituer une alternative au secteur marchand ? Quelles marges de manœuvre sont les nôtres aujourd’hui pour mêler « vocation professionnelle » et « salariat digne » ?

Le samedi 4 juin 2016 de 10:00 à 12:30
Parc Peixotto - Talence (sous chapiteau !)
Parc Peixotto - Tram B Arrêt Peixotto
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 12 mai 2016

La laïcité falsifiée

Dans le cadre de notre partenariat avec le théâtre des Colones de Blanquefort et la MJC ABC de Blanquefort, nous organisons un arpentage de l’ouvrage de Jean Baubérot "La laïcité falsifiée" (2014)
Arpenter, c’est lire ensemble un livre et pouvoir échanger sur ce que l’auteur propose. Venez tenter l’expérience !
Nombre de places limitées : inscription auprès de l’UPB par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Et pour vous mettre l’eau à la bouche, voici le 4ème de couverture :
Classiquement considérée comme un des principaux marqueurs de la gauche, la laïcité aurait-elle viré à droite, voire à l’extrême droite ? La question se pose depuis le « débat sur la laïcité » de l’UMP, les effets de manche de la droite populaire et les références répétées de Marine Le Pen à la séparation de la religion et de l’État. De nombreuses personnalités dénoncent cette dérive sans véritablement réussir à la réfuter. Protester contre la « stigmatisation » des musulmans – souvent le vrai motif de cette nouvelle posture « laïque » – est bien sûr nécessaire. Mais en rester là se révèle totalement insuffisant, car cette nouvelle laïcité de droite se pare de valeurs partagées comme la démocratie, l’égalité des sexes et la liberté d’expression. Il est donc urgent d’analyser, point par point, comment la laïcité peut être ainsi falsifiée et pourquoi on fait dire aussi facilement à la loi de séparation de 1905 le contraire de ce qu’elle a réellement dit.
C’est ce que fait Jean Baubérot dans cet essai, où il démonte les mécanismes de la nouvelle laïcité et montre que, pour la promouvoir, il faut oser mettre en cause les structures dominantes de la société ellemême. Dans deux chapitres conclusifs passionnants, il propose un « programme républicain pour refonder la laïcité » et une libération des cléricalismes d’aujourd’hui, grâce à la recherche d’un art de vivre : la « laïcité intérieure ».

Le jeudi 12 mai 2016 de 19:00 à 22:00
Théâtre des Colonnes
4 rue du Docteur Castéra - liane 6 - Arrêt Mairie
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 28 avril 2016

ANNULÉ ! Kabaret PolitiK : Soigner l’éthique

Mais on n’arrête pas là ! Le prochain Kabaret PolitiK aura lieu le 26 mai, et on parlera de sport et de foot !

Le jeudi 28 avril 2016 de 19:00 à 23:00
[+] Lire la suite...
Chaire Du 8 octobre 2015 au 7 avril 2016

L’éthique

“La Politique a pour fin, non pas la connaissance, mais l’action." Cette citation d’Aristote dans "Éthique à Nicomaque" résume bien à elle seule le projet de l’Université Populaire de Bordeaux : encourager et faciliter l’action sur notre quotidien par une plus grande connaissance de nos contextes locaux et des enjeux sociaux, économiques et politiques. C’est ce que nous entendons par "politique". Dans cette perspective, l’UPB propose pour 2015-2016 de s’interroger sur l’éthique. Qu’il s’agisse de nos (...)

Programme de la chaire...

Événement Le jeudi 31 mars 2016

Kabaret PolitiK : D’État(s) de violences

Qu’est-ce qui est violent contre vous, en vous ? Quelles causes, quelles conséquences ? Comment y répondez-vous individuellement, collectivement, émotionnellement, politiquement, physiquement ? C’est quoi la non-violence, c’est quand, c’est contre qui, ça sert à quoi, ça a des limites ? On ne retient de Gandhi que la non-violence, mais que penser de deux de ses citations : « Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence », « Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis » ?

Son déroulement et son contenu : une grande scène ouverte avec également des animations et des interventions de l’équipe d’organisation !

Et qui dit scène ouverte dit : viendez, viendez participer, viendez avec des ami.e.s ! Venez déclamer, jouer, interpréter, mimer, clowner, théâtrer (ou simplement écouter) ! Venez avec vos tripes et votre cervelle, avec votre spontanéité ou bien avec un texte ou une scène préparée, venez avec des claquettes, avec un texte de loi, avec un parapluie, avec vos pieds, bref : on vous regardera, on vous écoutera et même on s’appuiera sur ce que vous direz pour réfléchir ensemble !

Voili, voilou. Le thème, c’est donc : venez !

Le jeudi 31 mars 2016 de 19:00 à 23:00
Centre culturel l'Envers
19 rue Leyteire - Bordeaux
[+] Lire la suite...
Cycle Du 5 au 26 mars 2016

Le côté obscur de la modernité (2015-2016)

Pour découvrir, comprendre ce qu’est la perspective décoloniale, l’intersectionnalité des dominations et des luttes et surtout en quoi ces théorie- concepts- outils peuvent nous aider à déconstruire un ordre social hérité et toujours d’actualité, et dont nous connaissons et subissons les néfastes conséquences ( racisme / sexisme / capitalisme ), nous vous donnons RDV sur tout le mois de mars autour de conférences, ateliers, performances, théâtre, conférence gesticulée, films, débats, expos... D’une (...)

Programme du cycle...

Événement Le jeudi 25 février 2016

Kabaret PolitiK : Docteur Ecolo, Mister Conso

"Docteur Écolo, Mister Conso"
Entre ce qu’on veut, ce qu’on voudrait, ce qu’on peut, ce qu’on fait, comment vivre nos contradictions ? Parlons-en, slamons, débattons, autour d’un verre (peut-être bio, peut-être local... ou pas !)

Le jeudi 25 février 2016 de 20:00 à 23:30
Bar El Chicho
Place des Capucins
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 13 février 2016

Big Conf’ : j’ai (vraiment) mal au travail

Violents, les ouvriers ?
Des Goodyears séquestrent leur patron, des salariés d’Air France arrachent la chemise de leur DRH, ceux de Ford montent sur une voiture exposée au Salon de l’Auto...
Résultats, ils luttaient pour défendre leurs emplois et se retrouvent licenciés, convoqués par la police et même condamnés par la justice à de la prison ferme !
Mais de quel côté est la violence ?

Chaque jour, plus d’une personne se suicide à cause de son travail, comme à France Télécom ou à la Poste. Ce fut le cas d’un facteur girondin à Lesparre-Médoc fin septembre 2015. Ce sont aussi les accidents du travail qui, tous les jours en France, tue au moins un.e salarié.e et en blessent 1693 autres. Depuis longtemps nous assistons à une dégradation générale des conditions de travail, tous secteurs confondus, accélérée par les nouvelles méthodes de management, la précarité et la peur de tomber dans le chômage.
Lorsque des travailleurs tentent de faire entendre leur voix avec l’énergie du désespoir, la seule réponse est la répression.

A l’heure où le code du travail et les droits et les protections des salariés sont attaqués, quelles sont nos manières de résister ?
Pour ne pas céder à la fatalité, l’Université Populaire de Bordeaux, en partenariat avec la CGT33, organise une rencontre avec Xavier Mathieu (ex-ouvrier Continental et acteur) et François Ruffin (journaliste et réalisateur de Merci Patron !)
Entrée prix libre.

Venez échanger avec eux à la Bourse du Travail de Bordeaux !

PROGRAMME de la soirée :

17h30-19h30 : BIG CONF, avec François Ruffin, Xavier Mathieu, Laurent Melito, Dominique Pinsolle, et des témoins.
19h30-20h : PAUSE, casse-croute, repas, boisson.
20h : CINE-CONCERT de Erik Baron sur « La grève » de Sergei Eisenstein

A samedi !

Le samedi 13 février 2016 de 17:00 à 22:00
Bourse du travail
Cours Aristide Briand - 33000 Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 4 février 2016

Arpentage - REPORTÉ AU 9 AVRIL

En marge du spectacle"By Heart" de Tiago Rodrigues et dans le cadre de notre partenariat avec le Carré-Colonnes, nous organisons un arpentage aux Colonnes. L’ouvrage proposé est "Les mutations de la lecture" sous la direction de Olivier Bessard-Banquy. Ce recueil collectif présente un panorama riche et complet de l’évolution de la lecture du papier aux outils informatiques.

L’arpentage est une technique de lecture qui permet à un groupe de personnes de lire le même livre et d’en débattre, le tout en 3 heures.

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …

Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Venez tenter l’expérience !

Places limitées. Réservations auprès de l’UPB universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le jeudi 4 février 2016 de 19:00 à 22:00
Théâtre des Colonnes
4 rue du Docteur Castéra / Blanquefort
Lianes 6 > arrêt Mairie
Rocade sortie 6 > direction Blanquefort centre-ville
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 19 janvier 2016

Conférence gesticulée

"La gestion des réserves indiennes à la French Touch’" par Paolina Caro

Dans le cadre de notre partenariat avec le Carré-Colonnes, le Labo Décolonial de l’UPB présentera la conférence gesticulée de Paolina Caro.
Nul besoin d’aller aux USA pour visiter des réserves indiennes. Pour le prix d’un ticket de tram ou de métro, des territoires sauvages à conquérir, des tribus aux mœurs exotiques à découvrir, des marchés à développer, des êtres farouches et fiers à domestiquer… Car, il faut bien le dire, le Bureau des Affaires Indiennes de France, plus connue sous l’appellation de Politique de la Ville, et ses milliards versés en plus de 30 ans, ont créé un système, une gestion des « classes dangereuses » héritée d’un passé colonial qui de toute évidence ne passe pas.

Dans cette conférence, Paolina Caro relate son vécu d’habitante des quartiers « populaires » et son expérience d’animatrice dans ces mêmes quartiers. Elle s’interroge sur le vrai sens des politiques de la ville qui se succèdent depuis plusieurs décennies et qui ont montré depuis longtemps leur limite.

Références universitaires à partir desquelles la conférence a été écrite : Said Bouamama, Silvia Federicci, Eduardo Galeano, Sadri Khiari, Matthieu Rigouste, Franz Fanon, Rita Segato, Elisabeth Marienstras, Laurent Mucchielli, Martin Seligman, Henri Guillemenin, Jean-Pierre Garnier, Ramon Grosfoguel…

Entrée Libre

Toutes les infos ici.

Le mardi 19 janvier 2016 de 20:30 à 22:30
MJC ABC de Blanquefort
8 Rue Raymond Valet
Accès : liane 6
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 9 janvier 2016

Les formations de l’UPB

Parce qu’on pense qu’ils doivent être diffusés et appliqués le plus largement possible, l’UPB lance cette année un cycle de formation aux outils d’éducation populaire.

Pour cette sixième session, nous vous proposons de découvrir le théâtre de l’opprimé

En mettant en scène des situations d’oppression vécues, en les jouant sans prétention artistique, en invitant le public à s’en saisir pour débattre et en réinventant des résistances le théâtre de l’opprimé développé par Augusto Boal peut nous armer dans nos métiers ou dans nos actions collectives.
En identifiant des dominations dans nos récits de vie et nos expériences professionnelles, nous apprenons à nous servir de techniques comme le théâtre forum ou le théâtre image pour débattre autrement, analyser des situations de domination vécues dans nos actions de manière différente et penser collectivement les possibles. Cette journée sera une découverte, une initiation à ces deux techniques, en espérant qu’elles susciteront l’envie d’aller plus loin.

Ces formations sont ouvertes à tou.te.s : elles sont gratuites pour les bénévoles. Nous demanderons une participation de 20 € pour celles et ceux qui ne sont pas adhérents.
Inscriptions par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le samedi 9 janvier 2016 de 10:00 à 18:00
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 12 décembre 2015

Les formations de l’UPB

Parce qu’on pense qu’ils doivent être diffusés et appliqués le plus largement possible, l’UPB lance cette année un cycle de formation aux outils d’éducation populaire.

Pour cette cinquième session, nous nous pencherons sur l’arpentage

Il s’agit d’une technique de lecture collective et subjective d’un ouvrage scientifique qu’on aurait du mal à lire seul.e.s. Un ouvrage est déchiré
en autant de partie que de lecteurs. Chaque personne présente lit un extrait et en fait par la suite une restitution subjective. Cela permet de
désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Ces formations sont ouvertes à tou.te.s : elles sont gratuites pour les bénévoles. Nous demanderons une participation de 20 € pour celles et ceux qui ne sont pas adhérents.
Inscriptions par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le samedi 12 décembre 2015 de 10:00 à 18:00
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 3 décembre 2015

Conférence gesticulée

Dans le cadre du partenariat qui la lie au Carré-Colonnes, la conférence gesticulée sur les conditions de travail dans le monde associatif sera jouée à la MJC ABC-Blanquefort, en marge de deux spectacles sur le travail.
Toutes les infos sur la soirée sont ici.
Et les infos sur la conférence et .

Le jeudi 3 décembre 2015 de 18:30 à 21:00
ABC-Blanqufort (en face du théâtre des Colonnes)
8 Rue Raymond Valet, 33290 Blanquefort
Lianes 6 > arrêt Mairie
Rocade sortie 6 > direction Blanquefort centre-ville
[+] Lire la suite...
Événement Le dimanche 8 novembre 2015

Festival d’éducation populaire « Comme un Grondement » - 3ème jour

Troisième et dernière journée de notre festival "Comme un grondement". Dernière ligne droite : on passe à l’action.
Ouverture des portes à 10h

LE MATIN

10h‐13h puis 15h‐18h30 : Massages de relaxation (Alain)

10h‐12h : Atelier participatif
Présentation COP21 (Info Tour COP21)
Pour la COP21, les peuples auront le premier et le dernier mot ! Pour rejoindre la mobilisation, l’Info‐Tour vous propose un atelier participatif sur les différentes dates d’actions, à Paris et ailleurs.

10h‐13h : World Café
« Inventons notre quartier zéro gaspi et nourricier » suivi d’un atelier créatif (CREPAQ, City Compost)
Ce World Café est l’occasion de prendre part au débat et de proposer ses idées pour transformer notre quartier de demain puis de se mettre en mouvement concrètement et immédiatement autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire et la prévention des biodéchets.

10h‐13h : Théâtre‐forum
« L’accès au droit, pourquoi pas moi ? » (Leila)
Nous avons tou.te.s eu recours au moins une fois à des droits sociaux. Rejouons collectivement ces expériences de demande d’aide pour identifier ce qui s’y joue, les problèmes que ça pose et comment les résoudre. Cet atelier débutera par une lecture d’extraits du livre « Un pavé dans l’édifice » par son auteure, Sandra A.

L’APRÉS-MIDI

13h‐ 17h : Atelier
Auto‐défense verbale féministe non‐mixte (Séverine)
On y expérimentera des outils simples pour (re)prendre la confiance en soi, poser ses limites et se défendre dans des situations quotidiennes. Max. 15 participantEs. Merci d’être ponctuelLEs pour commencer touTEs ensemble.

14h‐16h : Projection‐discussion
« Le chat bordelais » de S. Kent (court‐métrage) en sa présence.
Un chat un peu naïf se promène à Saint‐Michel... Une discussion animée par l’UPB et la Halle des Douves suivra, sur l’histoire du quartier et sur sa gentrification.

14h‐17h : Salon de lectures
Écolo‐militanto‐décroissant mais pas que autogéré (Samovar)

14h‐17h : Form’action
COP21 (J.E.D.I for Climate)
N’attendez pas la COP21 pour agir pour la Justice Climatique ! Venez vous former à une action directe de désobéissance pour participer à une campagne contre l’évasion fiscale et pour le fonds climat.

14h‐17h : Atelier
(Faire) respecter le droit du travail dans les associations (UPB)
A partir de cas concrets, nous tenterons de trouver des pistes d’actions individuelles et/ou collectives pour améliorer les conditions de travail dans nos associations.

15h-17h : Conférence Gesticulée
La gestion des réserves indiennes à la French Touch, par Paolina Caro.
Pour le prix d’un ticket de tram, des territoires sauvages à conquérir, des êtres farouches et fiers à domestiquer... En plus de 30 ans, le Bureau des Affaires Indiennes de France – parfois nommé Politique de la Ville ‐ et ses milliards versés ont créé un système, une gestion des « classes dangereuses » héritée d’un passé colonial qui ne passe pas. Vieil Ours Mal Léché dit souvent : "Les réserves, y’a ceux qui y vivent. Et y’a ceux qui en vivent".
Plus d’infos ici.

17h30-18h30 : Théâtre-danse
"Voici la gare", par la troupe Écoute s’il pleut
Lieu des au‐revoirs et des adieux, lieu aux histoires meurtries, aux décisions décousues, aux envols vainqueurs, lieu des larmes chaudes et des mains jointes et des serments hâtifs, lieu des derniers sourires, des Paroles qu’on n’oubliera jamais et des baisers donnés pour la vie. Inspiré du texte théâtral "Les Pas Perdus" de Denise BONAL).

CLOTURE

19h-21h : Concert
L’affaire Barthab
Un rafiot où mots, sentiments et histoires tanguent avec joie sur un roulis lancinant. Hissez donc les pavillons avec les multi‐instrumentistes de l’Affaire, matelots qui astiquent aussi bien les cuivres qu’ils dénouent les cordes ! Depuis 2010, la bande à Barthab cabote dans les ports d’Aquitaine et d’ailleurs. Liesse et tristesse se frôlent et s’entremêlent ; sentiments simples et bruts laissent dans votre gorge cette étrange ivresse. Vous êtes chaviré.e.s.
Ecoutez ici.

D’autres infos sur la journée
Buvette et restauration sur place.
Galerie d’artistes amateurs dans les coursives. Si vous souhaitez exposer, contactez-nous sur universitepopulairebordeaux chez gmail.com.
Entrée libre et participation aux frais. Nous avons lancé un financement participatif pour nous aider à boucler notre budget : vous pouvez participer en suivant ce lien.

Venez nombreux, et faites tourner l’info !

Le dimanche 8 novembre 2015 de 10:00 à 21:00
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 7 novembre 2015

Festival d’éducation populaire « Comme un Grondement » - 2ème jour

Deuxième journée de notre festival "Comme un grondement". Ca va envoyer du lourd et de l’intense.
Ouverture des portes à 10h.

LE MATIN - ON DISCUTE

10h-12h : Conférence avec Michel GOFFIN.
Maître de formation pratique et professeur de méthodologie du travail social à l’Institut Cardijn à Ottignies – Louvain‐la‐Neuve (Belgique). Il a 25 ans d’expertise sur l’éducation populaire et le développement communautaire. Le débat sera animé par la commission Big Conf de l’UPB.

10h-12h : Conférence-débat
Expérimentations du revenu de base et de la démocratie directe ‐ le cas du Brésil (MFRB, ReCivitas). Venez découvrir les résultats de la première expérience de revenu de base menée au Brésil depuis 2012 et discuter des possibilités de sa mise en place ... Ici !

10h-12h : Table ronde
Comment faire de l’interculturalité une richesse pour le mieux vivre ensemble ? (COSIM Aquitaine, FORIM). Dans le cadre de la 3ème édition des RENAICODE (rencontres Nationales pour l’Intégration et le Co‐developpement).

L’APRÉS-MIDI

Les spectacles

13h-14h15 : Conférence Presque Gesticulée
"Agences de Rencontres", par Jérôme G.
Je voulais sortir de l’entre‐soi des « classes moyennes militantes ». Je rêvais de déjouer l’ordre social, l’ordre habituel des rencontres. Je ne voyais que la rue, les espaces publics, pour y parvenir. J’ai expérimenté cette voie et enquêté. C’est devenu un métier. Après bientôt 20 ans de pratiques, je voudrais partager avec vous ce que j’ai appris.

15h-16h : Spectacle Clown
"Dans la bâche, ça parle", par Hache-moi
Un quartier, une fourmilière avec du mouvement, des suspens, des toi et toi claquant semelles au sol. Et y a Hache‐moi aussi. Lui, il sait juste regarder autour de lui, puis oublier et partir où bon lui chante, tant qu’il a sa bâche... Du clown singulier, tentant de vous faire sourire ou pas. Une ode à la vie à ce qui se passera au moment présent.

17h-18h30 : Théâtre
"Le frichti de Fatou", par la compagnie « tombés du ciel ».
Depuis son bled en Algérie jusqu’à Paris, entre la tradition et les combats du planning familial, Fatou raconte sa vie autour de la question qui l’intrigue : « comment on fait les enfants ? » Fatou cherche sa réponse sous forme d’une recette dont les ingrédients sont toutes les situations de sa vie. Elle chemine pieds nus, tombe, se redresse, sans jamais se plaindre ni perdre son sens de l’humour sur le chemin de la connaissance, accompagnée de son ukulélé.
Un aperçu ici.

Les ateliers

12h-16h : Massages de relaxation (Alain)

13h‐14h30 puis 15h‐16h30 : Ateliers d’écritures (Kayou)
"Ca gronde dans nos mondes... Des ateliers d’écriture pour que le cri dure, ça vous tente ? ‐ On embarque ? ‐ ... Vers où ? ‐ Nos assos, notre quartier, le monde ! Vers l’autre aussi... ‐ Mais comment l’atteindre ? ‐ En écrivant... On peut tout atteindre en écrivant..."

13h‐15h30 : Arpentage
« Merde... : Ce que les excréments nous apprennent sur l’écologie, l’évolution et le développement durable » (CityCompost)
L’arpentage est une méthode de lecture collective qui nous permettra à la fois de découvrir ce livre de D. Waltner‐Toews et de l’enrichir de nos points de vue.

13h30‐16h : Projection‐débat
« La cour de Babel » documentaire de J. Bertuccelli (COSIM Aquitaine, FORIM), dans le cadre de la 3ème édition des RENAICODE.

14h‐16h : Discussion
« Traces visibles et invisibles de la violence d’État » (CLAP, Labo Décolonial)
Chômage ? Précarités ? Discriminations ? Violences policières ? Isolement ? Diktat de la majorité ? Quelles sont les traces que laissent sur nous et en
nous les violences d’Etats ? Comment les effacer ?

14h‐15h30 : Atelier pratique
« Dégustation d’eau et analyse sensorielle ! » (CESEAU)
Découverte de l’origine de l’eau du robinet, des enjeux en Gironde et des solutions pour maîtriser sa consommation.

14h‐16h : Atelier pratique
« Le compost pour les petits et les grands » (City Compost)

14h‐18h : Atelier cuisine
« Confection de bricks et de chorba algérienne » (Maison d’Algérie)
Places limitées à 4 personnes

15h‐16h : Atelier de fabrication
« Fabrication de lessive à base de cendre de bois" (100% Gironde)
Cet atelier est accompagné d’une présentation du monde des produits d’entretien. Chaque participant.e repart avec 1/2 litre de produit qu’il ou elle aura fabriqué sur place. Prix libre.

16h‐17h : Jeu
« Attrapez-les tous ! » (UPB)
Venez vous faire surprendre par un moment ludique et dynamique qui suscitera de nombreuses réflexions ! Garanti 100% éduc’ pop’, pour petits et grands !

16h‐18h : Projection‐débat
« Pas de nostalgie camarades » documentaire d’Isabelle Solas (animé par la3ème porte à gauche)
A Bordeaux, la Bourse du Travail, anciennement appelée "Maison du Peuple", semble endormie. Pourtant, dans le ventre de l’édifice, des femmes et des hommes militent, et s’interrogent sur la lutte syndicale d’aujourd’hui.

16h‐18h : Discussion
« Les politiques de la ville : de la neutralité comme outil de domination » (UPB)
Une politique de la ville doit partir de l’expression des plus opprimé.e.s, même si elle en est elle‐même la cible. Pourtant, des municipalités censurent cette expression. Comment ? Pourquoi ? Et comment retirer ce bâillon ?

16h15‐17h : Atelier de fabrication
« Fabrication d’un nettoyant ménager à base de cendre de bois » (100%Gironde)
Cet atelier est accompagné d’une présentation du monde des produits d’entretien. Chaque participant.e repart avec 1/2 litre de produit qu’il ou elle aura fabriqué sur place. Prix libre.

16h30‐18h : Atelier
Calligraphie tibétaine (Tashi‐Delek Bordeaux)

17h-18h30 : massage de relaxation (Alain)

18h-20h : atelier danse urbaine (Fish and shoes)

18h‐20h : Projection‐débat
« Laisser la peur derrière soi » documentaire de D. Wangchen (Tashi‐Delek Bordeaux).
Tournée en secret juste avant les JO de 2008, une série de témoignages de Tibétains ordinaires. Son auteur a été ensuite emprisonné par les autorités chinoises (et récemment libéré).

18h‐20h : Discussion
« Après Charlie : qu’est‐ce qu’il m’en reste ? Qu’est‐ce qu’il en reste ? » (UPB, CLAP 33)
10 mois après où en est‐on ? Qu’en est‐il du racisme et du sexisme d’Etat et au quotidien, de la laïcité, du sécuritarisme, des « valeurs de la République » ?

LE SOIR

19h30-21h45 : Conférence Gesticulée
"Je vais tout CAF’ter : Le RSA, un droit qui fonctionne à l’envers !" par Leila. Plus d’infos ici.
La CAF ça vous donne le CAF’ard ? Vous voulez comprendre cette machinerie administrative et pourquoi on ne cesse d’entendre parler de fraude aux prestations sociales alors que le RSA passe à côté de 50% de son public ? Alors venez explorer les dessous des CAF’fouillages CAF’Kaiens ! Mais que se joue‐t‐il des deux côtés du guichet ?

20h-22h : scène ouverte
Pour dire, danser, slamer, poéter, chanter ...

22h30-00h : concert
Mussa Molo
Le groupe Mussa Molo formé autour de Abdou, exploite et fusionne les sonorités de multiples instruments africains que sont le balafon, le ngoni, le nianérou (violon peul), le djembé et celles d’instruments des scènes amplifiées (basse, guitare, batterie)
Ecoutez ici.

D’autres infos sur la journée

Buvette et restauration sur place, cuisine locale et faite avec amour.
Galerie d’artistes amateurs dans les coursives. Si vous souhaitez exposer, contactez-nous sur universitepopulairebordeaux chez gmail.com.
Entrée libre et participation aux frais. Nous avons lancé un financement participatif pour nous aider à boucler notre budget : vous pouvez participer en suivant ce lien.

Venez nombreux, et faites tourner l’info !

Le samedi 7 novembre 2015 de 10:00 à 23:30
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 6 novembre 2015

Festival d’éducation populaire « Comme un Grondement » - 1er jour

Il est temps de vous dévoiler le programme de notre festival "Comme un grondement", en association avec la Halle des Douves.
Nous l’avons pensé éclectique, familial, accessible et engagé !

Ouverture des portes à 18h

18h15-19h15 : Théâtre et magie décalée
Gérard Naque, presqu’idigitateur
D’illusions dérisoires en dérisions illusoires, Gérard NAQUE vous promet la grande illusion... ou presque ! Un spectacle composé de tours de magie à l’ancienne remis au goût du jour par un garçon multi‐arnaque proposant une vision caustique et satirique de notre société.
Un extrait ici.

19h30-22h : scène ouverte
Pour dire, danser, slamer, poéter, chanter ...

20h-22h : Conférence gesticulée
Les conditions de travail dans le monde associatif, ou comment être fier d’être content de se faire auto-exploiter (ou l’inverse)
Dans l’imaginaire collectif, le monde associatif serait idéal pour un travail qui fait sens et s’épanouir. Dans la réalité, c’est le terreau d’une nouvelle précarité. Pauline et Yohann racontent leurs expériences vécues dans ce monde contradictoire, où « défendre des droits et des valeurs » rime avec « déroger aux droits des travailleurs. »
Un extrait ici. et d’autres infos là.

22h30-minuit : Concert
Le Parti Collectif
Pour faire penser et se faire penser, faire jouer et se faire jouer, faire découvrir et se découvrir ; pour imaginer, rencontrer et créer, dialoguant entre groupe et individu, solitude et solidarité. Pour des artistes décideurs de leur destin. Pour des arts véhicules de la pensée critique. Pour danser et s’enivrer de vie. Vive le parti Collectif !
Découvrez-les ici.

D’autres infos sur la soirée :

Le spectacle et la conférence gesticulée seront traduits en langue des signes.
Buvette et restauration sur place, cuisine locale et faite avec amour.
Galerie d’artistes amateurs dans les coursives. Si vous souhaitez exposer, contactez-nous sur universitepopulairebordeaux chez gmail.com.
Entrée libre et participation aux frais. Nous avons lancé un financement participatif pour nous aider à boucler notre budget : vous pouvez participer en suivant ce lien.

Venez nombreux, et faites tourner l’info !

Le vendredi 6 novembre 2015 de 18:00 à 23:30
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 10 octobre 2015

Les formations de l’UPB

Parce qu’on pense qu’ils doivent être diffusés et appliqués le plus largement possible, l’UPB lance cette année un cycle de formation aux outils d’éducation populaire.

Cette deuxième session traitera de la participation.

Depuis une quinzaine d’années se multiplient les initiatives des collectivités territoriales et des acteurs-trices politiques pour développer les modes de participation directe des habitant.e.s et autres citoyen.ne.s, sur les projets du territoire. Ces acteurs-trices se sont emparé.e.s de la terminologie de la participation (empowerment, capacitation, collaboration, coopération, débats publics...) sans forcément avoir les moyens de la mettre en actes.
Comment permettre aux premiers-ères concerné.e.s par une situation de se mobiliser, de s’exprimer et d’être entendu.e.s ? Comment ne pas laisser uniquement les pseudo-expert.e.s parler pour nous, pour les autres ? Quels outils existent ?

Ces formations sont ouvertes à tou.te.s : elles sont gratuites pour les bénévoles. Nous demanderons une participation de 20 € pour celles et ceux qui ne sont pas adhérents.
Inscriptions par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le samedi 10 octobre 2015 de 10:00 à 18:00
Marché des Douves
Rue des Douves (face au marché des Capucins)
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 26 septembre 2015

L’UPB fête sa rentrée

Le Samedi 26 septembre, l’UPB fait sa rentrée des classes... en lutte !
- de 18h30 à 20h, on se rencontre
Nous vous présenterons l’association, son projet et son programme de l’année 2015-2016.
- de 20h à 21h, on s’abreuve
Parce qu’après avoir parler, ben faut bien boire un coup. Il y aura aussi de quoi grignoter.
- de 21h à 23h, on gesticule
Enfin, c’est surtout Benjamin Caillard qui va jouer sa conférence gesticulée « La recherche scientifique au profit de l’humanité (la plus aisée) » Les infos sont là.
- de 23h à minuit, on refait le monde (ou l’UPB)
Tranquillement, autour d’un verre, on finit la soirée.

Le samedi 26 septembre 2015 de 18:30 à 23:00
Centre d'animation St Michel
25 rue Permentade - Tram B la Victoire ou Tram C St Michel
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 12 septembre 2015

Les formations de l’UPB

Parce qu’on pense qu’ils doivent être diffusés et appliqués le plus largement possible, l’UPB lance cette année un cycle de formation aux outils d’éducation populaire.

La première session traitera de la participation.

Depuis une quinzaine d’années se multiplient les initiatives des collectivités territoriales et des acteurs-trices politiques pour développer les modes de participation directe des habitant.e.s et autres citoyen.ne.s, sur les projets du territoire. Ces acteurs-trices se sont emparé.e.s de la terminologie de la participation (empowerment, capacitation, collaboration, coopération, débats publics...) sans forcément avoir les moyens de la mettre en actes.
Comment permettre aux premiers-ères concerné.e.s par une situation de se mobiliser, de s’exprimer et d’être entendu.e.s ? Comment ne pas laisser uniquement les pseudo-expert.e.s parler pour nous, pour les autres ? Quels outils existent ?

Ces formations sont ouvertes à tou.te.s : elles sont gratuites pour les bénévoles. Nous demanderons une participation de 20 € pour celles et ceux qui ne sont pas adhérents.
Inscriptions par mail : universitepopulairebordeaux chez gmail.com

Le samedi 12 septembre 2015 de 09:00 à 18:00
Overground
24 rue du 14 juillet - Tram B St Genès
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 8 juillet 2015

CONFERENCE

Le mercredi 8 juillet 2015 de 18:30 à 22:00
Salle Pierre TACHOU
44 rue Joseph Brunet à Bacalan (TRAM B, arrêt Brandenburg)
[+] Lire la suite...
Cycle Du 17 mars 2015 au 2 juin 2015

Cycle sur la prison - en partenariat avec le Genepi (2014-2015)

Pourquoi un cycle sur la prison Nous avons tous une idée, une image, un avis sur la prison, que cela soit issu de lectures, de rencontres, de films, de vécus… Mais, finalement, quelles représentations avons-nous de la prison ? A quoi sert-elle ? Remplit-elle vraiment ses objectifs vis-à-vis de la société ? des détenus ? des victimes ? Comment y évoluent les professionnels et les bénévoles qui y interviennent ? La prison est-elle une solution pour panser les maux que crée une société ? Car la prison (...)

Programme du cycle...

Événement Le mardi 2 juin 2015

Journée d’étude : Pour qui est la ville ? - 2ème partie

L’UPB vous propose de participer à une journée d’étude autour d’une réflexion critique de la ville. Elle aura le 2 juin, en 2 temps.
L’entrée est libre, gratuite et sans inscription préalable.

2ème partie : Bordeaux : ville néolibérale, ville libérable ?

Nos villes sont certes des espaces de plus en plus esthétiques, smart, « bien aménagés » par des rénovations urbaines (notamment des quartiers « sensibles ») et des grands projets d’aménagement (comme le tramway ou le pont levant à Bordeaux). Les événements culturels sont foisonnants, pour en faire des lieux où il fait bon vivre. Pourtant, nos villes offrent le spectacle lisse de l’homogénéité, au détriment de la diversité, de la pluralité. Elles semblent conçues en priorité pour quelques groupes sociaux privilégiés ; les plus dominés y sont de plus en plus invisibles.

Comment expliquer ce phénomène, qui caractérise bien des villes à l’échelle globale ? La géographie critique propose de réfuter les approches dominantes grâce à une autre compréhension de nos espaces. Pour quelles raisons et pour qui nos villes sont-elles conçues pour être concurrentielles, attractives, « créatives » ? Qu’est-ce qu’une ville néolibérale ? Nos villes sont néolibérales, mais sont-elles libérables ?

L’ensemble de la journée est articulée autour de la présentation de deux ouvrages récemment publiés, qui illustrent le rebond des approches critiques dans la géographie contemporaine (Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain, par Cécile Gintrac et Matthieu Giroud, aux Prairies Ordinaires. Espace et rapports de domination, par Anne Clerval, Serge Weber, Julien Rebotier et Antoine Fleury, aux Presses Universitaires de Rennes)

Le mardi 2 juin 2015 de 19:00 à 21:00
IUT Bordeaux Montaigne, Place Renaudel.
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 2 juin 2015

Journée d’étude : Pour qui est la ville ? - 1ère partie

L’UPB vous propose de participer à une journée d’étude autour d’une réflexion critique de la ville. Elle aura le 2 juin, en 2 temps.
L’entrée est libre, gratuite et sans inscription préalable.

1ère partie : Les approches « critiques » en géographie au risque de l’isolement : quelles pratiques de travail ? Réflexion sur quelques enjeux méthodologiques

Nos villes sont certes des espaces de plus en plus esthétiques, smart, « bien aménagés » par des rénovations urbaines (notamment des quartiers « sensibles ») et des grands projets d’aménagement (comme le tramway ou le pont levant à Bordeaux). Les événements culturels sont foisonnants, pour en faire des lieux où il fait bon vivre. Pourtant, nos villes offrent le spectacle lisse de l’homogénéité, au détriment de la diversité, de la pluralité. Elles semblent conçues en priorité pour quelques groupes sociaux privilégiés ; les plus dominés y sont de plus en plus invisibles.

Comment expliquer ce phénomène, qui caractérise bien des villes à l’échelle globale ? La géographie critique propose de réfuter les approches dominantes grâce à une autre compréhension de nos espaces. Pour quelles raisons et pour qui nos villes sont-elles conçues pour être concurrentielles, attractives, « créatives » ? Qu’est-ce qu’une ville néolibérale ? Nos villes sont néolibérales, mais sont-elles libérables ?

L’ensemble de la journée est articulée autour de la présentation de deux ouvrages récemment publiés, qui illustrent le rebond des approches critiques dans la géographie contemporaine (Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain, par Cécile Gintrac et Matthieu Giroud, aux Prairies Ordinaires. Espace et rapports de domination, par Anne Clerval, Serge Weber, Julien Rebotier et Antoine Fleury, aux Presses Universitaires de Rennes)

Le mardi 2 juin 2015 de 14:00 à 17:00
Université Bordeaux-Segalen, rue Leyteire, Bât. B, Salle 32
[+] Lire la suite...
Événement Le dimanche 24 mai 2015

Festival de fin d’année de l’UPB

20h - CONFÉRENCE GESTICULÉE : La gestion des réserves indiennes à la French Touch, par Paolina Caro

Vous ne le savez peut être pas, mais nul besoin d’aller aux USA pour visiter des réserves indiennes.
Pour le prix d’un ticket de tram ou de métro, des territoires sauvages à conquérir, des tribus aux mœurs exotiques à découvrir, des marchés à développer, des êtres farouches et fiers à domestiquer...
Plus d’infos par ici.

Le dimanche 24 mai 2015 de 19:00 à 23:00
Overground - 24 rue du 14 juillet - Tram B St Genès
Entrée 5 € / Prix libre pour étudiants, chômeurs et autres précaires
Boissons et petite restauration sur place
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 23 mai 2015

Festival de fin d’année de l’UPB

19h - CONFÉRENCE GESTICULÉE : Les mystères du journalisme jaune, par Philippe Merlant

Pour quelles raisons la confiance entre les citoyens et les journalistes est-elle si faible ? Pourquoi ces derniers sont-ils perçus comme étant du coté des puissants ? Quelles sont les solutions possibles ? Autant de mystères que Philippe Merlant se propose de résoudre.
Plus d’infospar ici.

21h30 - CONCERT : l’affaire Barthab

L’affaire quoi !!?? Barthab ! Mais c’est quoi, c’est qui ça
Aaaahhhh, c’est toute une histoire. Une histoire de famille, de musique, de son, de message, de genre, de style, d’égo, d’indépendance, de contre pied et de grandes gueules mais surtout…oui surtout, une histoire d’amour !
Pour en écouter plus, c’est par ici.

Le samedi 23 mai 2015 de 19:00 à 23:30
Overground - 24 rue du 14 juillet - Tram B St Genès
Entrée 7 € / Prix libre pour étudiants, chômeurs et autres précaires
Boissons et petite restauration sur place
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 22 mai 2015

Festival de fin d’année de l’UPB

20h - CONFÉRENCE GESTICULÉE : Les conditions de travail dans le monde associatif, par Pauline et Yohann

Dans l’imaginaire collectif, travailler dans le monde associatif serait le lieu idéal pour se réaliser, porter ses valeurs, avoir un travail qui fait sens et s’épanouir, en dehors et au-delà de rapports hiérarchiques et marchands. Mais dans la réalité, les conditions de travail y sont plus dégradées qu’ailleurs.
Un extrait ici. Et d’autres infos là.

22h - KABARET POLITIK : engagement(s) et genres

Venez prendre la parole, le micro, la scène, l’espace pour partager des expériences, anecdotes, textes, musiques... sur ces deux thèmes.

Le vendredi 22 mai 2015 de 19:00 à 23:30
Overground - 24 rue du 14 juillet - Tram B St Genès
Entrée 5 € / Prix libre pour étudiants, chômeurs et autres précaires
Boissons et petite restauration sur place
[+] Lire la suite...
Événement Le jeudi 21 mai 2015

Festival de fin d’année de l’UPB

Du 21 au 24 mai, l’Université Populaire de Bordeaux vous invite à fêter la fin de la saison 2014-2015 et l’approche de l’été et des vacances à grands coups de conférences gesticulées, concert et Kabaret PolitiK.
Toutes les infos au jour le jour ci-dessous.

BIG CONF : Techniques et politique dans le numérique

Le numérique ! Le mot claque comme un mauvais plan. Solution à tous nos problèmes pour certaines et certains ou gisement de nouvelles emm… pour d’autres, de toutes façons « il » est là et « il » change nos vies. A la manière d’un médicament, sans la notice politique, le numérique risque de n’être qu’un poison. Avec, il peut ouvrir de sacrées pistes.
Et d’abord, c’est quoi le numérique ? Informatique, informatisation, numérique, Internet, web, serveurs, GNU-Linux, lignes de code… autant de mots qui peuvent masquer les liens entre techniques et politique. L’actualité récente nous le rappelle, les choix techniques sont porteurs d’une vision de l’Homme en société. Ils font et sont une expression des rapports de pouvoir.

"Etre Humain Organisé cherche Automate Programmable que le réseau a rendu Ubiquitaire pour vie de couple en bonne intelligence. »

Au rayon des petites annonce, cette Big Conf sur le numérique cherchera à voir en quoi les choix techniques (les gros choix des opérateurs et les petits choix que nous faisons) accompagnent l’émergence de ce 5ème pouvoir qui est celui de la donnée et qu’il va bien (par nécessité et souci des choses bien faites) falloir encadrer.

Et ça, c’est aussi l’affaire de toutes et tous. Car si seul on va plus vite, à plusieurs on ira beaucoup plus loin

Le jeudi 21 mai 2015 de 19:00 à 22:00
Overground - 24 rue du 14 juillet - Tram B St Genès
Entrée libre et gratuite
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 11 mai 2015

Soiré-débat : art et émancipation

Pour clôturer son Université Populaire du Théâtre, le TnBA s’associe à l’UPB et au centre d’animation St Michel pour proposer une soirée conviviale.
Au fil de récits, d’expériences, de débats et quelques outils d’éducation populaire, nous proposons une réflexion sur l’art et l’émancipation. Cette rencontre se poursuivra par une auberge espagnole : nous vous invitons à apporter à boire et/ou à manger.

Le lundi 11 mai 2015 de 19:00 à 21:00
Centre d'animation St Michel
25 rue Permentade - Tram B Victoire ou Tram C St Michel
Entrée libre et gratuite
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 27 avril 2015

Arpentage du livre : La science asservie, Annie Thébaud-Mony

Co-organisé avec l’Université Populaire de l’Environnement.

"Dans les discours politiques, la science est aujourd’hui de plus en plus convoquée pour énoncer des vérités incontestables. Pourtant, suite à de nombreux scandales sanitaires, un climat de suspicion s’est installé, creusant un fossé entre les chercheurs et les citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles s’agissant de la santé : qui croire ? Que nous cache-t-on ? À qui profite la science ?
Ces questions sont au coeur de ce livre, qui analyse comment de nombreux chercheurs ont participé à un processus de confiscation de la science au service des intérêts privés de grands groupes industriels, souvent avec la complicité active de l’État. Ils ont ainsi contribué à instaurer l’hégémonie d’une « stratégie du doute » quant aux risques industriels (amiante, plomb, nucléaire, pesticides, etc.) et à leurs conséquences.
S’appuyant sur sa propre expérience professionnelle et sur celle d’Henri Pézerat, toxicologue connu pour son engagement scientifique et citoyen contre l’amiante, Annie Thébaud-Mony dénonce ici avec force le cynisme et l’impunité de ceux qui, délibérément, ont choisi la mort des autres pour leur plus grand profit. Ses révélations dressent un réquisitoire implacable, qui invite à résister à l’imposture scientifique et à mettre en synergie, en matière de santé publique, savoirs scientifiques et savoirs citoyens. "

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 27 avril 2015 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue de Tauzia
[+] Lire la suite...
Chaire Du 12 mars 2015 au 23 avril 2015

Eco/Philo/Socio : Le doute en économie

Claude DUPUY est professeur de sciences économiques à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV. Il propose une chaire originale : traiter l’économie par les regards philosophique et sociologique. Que croire ? Qui croire ? Le choix économique dans la société des doutes

Programme de la chaire...

Événement Le lundi 30 mars 2015

Conférence de Farid Esack

Dans le cadre de la Semaine contre l’Apartheid Israélien (IAW)*, Génération Palestine, le syndicat Solidaire Étudiant-e-s, l’association OSB IV et le Labo’ décolonial de l’Université Populaire de Bordeaux organisent la tournée du militant anti apartheid sud-africain Farid Esack sur le campus de Bordeaux.

Farid Esack est professeur à l’Université de Johannesburg. Président de BDS Afrique du Sud, son approche sur la situation en Palestine est basée sur les principes du droit et de la justice.

RDV le 30 mars à 17h30 à l’IEP de Bordeaux - AMPHI C
(Tram B Montaigne Montesquieu)

Farid Esack est un écrivain, professeur et militant des droits humains, bien connu pour son opposition à l’apartheid et sa nomination par Nelson Mandela en tant que commissaire de l’égalité des sexes. Il a enseigné dans de nombreuses universités, dont l’Université de Harvard, l’Université Xavier aux États-Unis, l’Université du Western Cape, en Afrique du Sud et la Vrije Universiteit à Amsterdam.

Actuellement Professeur d’études islamiques à l’université de Johannesburg, ce militant politique a développé une théologie islamique de la libération, en écho au courant chrétien de lutte contre les inégalités initié en Amérique du Sud. Il a notamment été révélé au public français avec son ouvrage Coran, mode d’emploi (Ed. Albin Michel, 2004), mais il est l’auteur de nombreux livres sur le combat islamique pour la justice sociale, religieuse et ethnique, dont Qur’an, Liberation and Pluralism (Oxford).

Né en 1959 dans une famille musulmane indo-pakistanaise de la banlieue du Cap, sa lutte contre l’apartheid commence dès 1974, quand il devient le président d’un groupe local de lutte contre la ségrégation. Il participa en 1993 à la création de l’organisation sud-africaine Muslims against Oppression qui prendra le nom de Call of Islam. Celle-ci deviendra une filiale importante de l’United Democratic Front, qui figure parmi les plus importantes organisations de lutte contre l’apartheid dans les années 1980.

Devenant l’une des principales figures de la Conférence mondiale des religions pour la paix, il organisa des centaines de manifestations contre l’apartheid, notamment en compagnie des autres religions, insistant sur la nécessité du rapprochement entre les religions dans le combat pour la justice.

Défenseur de toutes les formes d’égalité, Farid Esack est également connu pour sa dénonciation de la politique sioniste, qu’il compare à l’apartheid.

Nous vous invitons à venir le rencontrer à Bordeaux

* La Semaine contre l’apartheid israélien (IAW), mise en place depuis 2005, consiste en une série d’initiatives internationales qui visent à sensibiliser l’opinion sur le système d’apartheid contre le peuple palestinien et à renforcer le soutien au mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). En 2014, les initiatives de l’IAW, comprenant des rassemblements, conférences, spectacles culturels, projections de film, expositions multimédias et actions BDS, ont été organisées dans plus de 200 villes et campus universitaires, dans 28 pays.http://apartheidweek.org/

Sa tournée en France est organisée par la campagne BDS France

Le lundi 30 mars 2015 de 17:30 à 19:30
IEP Bordeaux - AMPHI C
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 23 mars 2015

Arpentage du livre : Renverser nos manières de penser, Serge Latouche

Co-organisé avec l’Université Populaire de l’Environnement

« Jetant un regard rétrospectif sur mon parcours intellectuel, autour d’un objet envahissant et problématique, l’économie, il m’apparaît que mes efforts ont visé à produire ce que les Grecs appelaient une metanoïa, c’est-à-dire un renversement de la pensée. Aujourd’hui, il nous faut renverser nos manières de penser. Parce que le monde n’est plus vivable ainsi, que nous le savons mais restons pris dans les schémas capitalistes et productivistes, il nous faut réinventer notre imaginaire pour trouver une nouvelle perspective existentielle. Qui passera par l’après-développement, la décroissance et l’éco-socialisme. »

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 23 mars 2015 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue de Tauzia
[+] Lire la suite...
Événement Du jeudi 12 mars 2015 au samedi 14 mars 2015

REPORTÉE ! Formation Théâtre de l’opprimé et éducation populaire

La réforme de la Formation Professionnelle Continue a rendu les inscriptions à ce stage compliquées (voire impossibles) pour les salariés. Faute d’inscrits suffisants, nous avons décidé de la reporter au début de l’été ou à la rentrée scolaire. Nous vous tiendrons informés !

L’Université Populaire de Bordeaux et la SCOP d’éducation populaire du Vent Debout (Toulouse) se retrouvent pour animer une formation en théâtre de l’opprimé.

En mettant en scène des situations d’oppressions vécues, en les jouant sans prétention artistique, en invitant le public à s’en saisir pour en débattre et en réinventant des résistances, le théâtre de l’opprimé, développé par Augusto Boal, peut nous armer dans nos métiers ou dans nos actions collectives. En identifiant des dominations dans nos récits de vie et nos expériences professionnelles, nous apprendrons à nous servir de techniques comme le Théâtre forum ou le Théâtre image pour débattre autrement, analyser de manière différente des situations de domination vécues dans nos actions et penser collectivement les possibles.

Lieu : en gîte, à proximité de La Réole (33)
Date : du jeudi 12 au samedi 14 mars 2015
Public : Animateurs, éducateurs, acteurs sociaux, intermittents, intervenants culturels et toute autre personne souhaitant se référer à la démarche d’éducation populaire pour questionner son parcours et ses pratiques.

Tarifs :
Frais pédagogiques : 500 €
Frais annexes à prévoir (hébergement, pension complète, transports)

Pensez à faire valoir vos droits à la formation !
Salariés, demandeurs d’emplois, bénévoles d’association, des dispositifs existent pour financer vos formations (frais pédagogique et frais annexes). Contactez-nous pour en savoir plus.
Et si vous n’êtes dans aucun de ces cas, et bien contactez-nous quand même pour voir comment on peut s’arranger.

Inscription et informations
universitepopulairebordeaux chez gmail.com ou 06 81 36 20 27

Du jeudi 12 mars 2015 au samedi 14 mars 2015
Gite à proximité de la réole
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 10 mars 2015

Labo Décolonial

Conférence UPB - Génération Palestine - OSB IV
Semaine contre l’Apartheid Israëlien 2015
#IsraeliApatheidWeek

Dans le cadre de la Semaine internationale contre l’Apartheid Israëlien (IAW)*, le collectif Génération Palestine, l’UPB et l’association OSB IV organisent une conférence avec :

- Michèle Sibony, coprésidente de l’Union des Français Juifs pour la Paix ;

- Max Blumenthal, journaliste américain, documentariste et écrivain. Auteur notamment de Goliath :Vie et haine dans le grand Israël ;

- Aissar Al Saifi, acteur socio-éducatif de l’association Laylac (camp de Dheisheh-Bethleem, Palestine).

Les intervenant-e-s que nous invitons développeront leur analyse et répondront à vos questionnements :

✔ Sur la situation en Palestine : Retour sur les massacres commis cet été à Gaza et en Cisjordanie, les outils politiques utilisés par le régime colonial sioniste, les similitudes avec le régime d’apartheid en Afrique du Sud et les formes de résistance développées en réaction.

✔ Sur la situation en France et dans le monde : retour sur les censures et la répression des mouvements de solidarité en France cet été et leurs conséquences politiques et sociales, les victoires de la campagne BDS à l’échelle locale et internationale, identification et présentation des stratégies mises en place par les acteurs locaux Bordelais en soutien au projet sioniste.

Entrée gratuite ! Venez nombreux.ses.

* La Semaine contre l’apartheid israélien (IAW) consiste en une série d’initiatives internationales qui visent à sensibiliser l’opinion sur le système d’apartheid contre le peuple palestinien et à renforcer le soutien au mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). En 2014, les initiatives de l’IAW, comprenant des rassemblements, conférences, spectacles culturels, projections de film, expositions multimédias et actions BDS, ont été organisées dans plus de 200 villes et campus universitaires, dans 28 pays.

Le mardi 10 mars 2015 de 17:30 à 20:00
Université Montesquieu - Amphi Lajugie
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 4 mars 2015

Kabaret PolitiK : l’illusion

D’illusions dérisoires en dérisions illusoires, Gérard Naque vous promet la grande illusion… ou presque ce Mercredi 4 Mars dès 20h30 au El chicho pour un nouveau « Kabaret Politik » proposé par l’Université populaire de Bordeaux sur le thème … devinez pour voir ?!

L’illusion et oui !!!

Avec un discours décalé de la traditionnelle posture du magicien et une mise en scène participative sous forme de conférence scientifico-loufoque, ce personnage « sympathétique » utilise la magie pour questionner la notion d’illusion au quotidien.
En pleine période de questionnement sur le bien fondé du fameux-fumeu TAFTA, il nous parait important de vous titiller le cerveau sur ce point, quand on sait que la plupart des penseurs critiques de la croissance, tels, en France, André Gorz et l’économiste Serge Latouche, se demandent comment il serait possible de traduire l’idée de décroissance sur le plan politique mais reconnaissent leur incapacité à le faire en l’état des choses. Avant eux, Jacques Ellul a fait de cette incapacité même un objet d’étude, notamment dans son livre L’illusion politique, paru en 1965. Latouche considère qu’il n’est possible de penser la décroissance en termes politiques qu’au prix d’une "décolonisation de l’imaginaire" passant par une démystification radicale de la société de consommation. Celle-ci ne s’exprime pas seulement par le discours théorique mais aussi par des actions, en particulier le mouvement antipub.

Les décroissants tentent de démontrer qu’il est illusoire de s’imaginer qu’une dématérialisation des activités humaines (par exemple le télétravail) est susceptible de réduire la nocivité de la croissance sur la biosphère et ainsi résoudre le problème de la crise environnementale : "la consommation des centres de données dépasse celle du trafic aérien, une recherche sur Google produit autant de CO2 que de porter à ébullition de l’eau avec une bouilloire électrique".
Pour les décroissants, l’arrêt de la croissance sera, tôt ou tard, imposé par la raréfaction des ressources naturelles, en particulier des ressources en énergie (pétrole, gaz, charbon et uranium). Selon Yves Cochet, "On n’a pas à choisir si l’on est pour ou contre la décroissance, elle est inéluctable, elle arrivera qu’on le veuille ou non". Il s’agit donc de la choisir dès maintenant afin d’enrayer les risques qui peuvent survenir dans un futur assez proche : pénuries, dépassement des pics de l’énergie et tensions géopolitiques qui pourraient en découler, ou d’attendre que ces événements arrivent pour la choisir. C’est dans cette logique qu’ils critiquent vivement la partie de la classe politique contemporaine qui considère la croissance comme la solution aux problèmes actuels de société.

La majorité des objecteurs de croissance provient des diverses familles des gauches. Elle croise les réflexions des milieux antiproductivistes, elle s’inscrit aussi dans la mouvance du Buen-vivir (Bien vivre) au sens de l’Amérique du Sud. Les objecteurs de croissance sont aussi très actifs dans les milieux qui prônent l’adoption d’un revenu social inconditionnel. Le journal La vie est à nous ! / Le Sarkophage travaille depuis 2007 à cette convergence des gauches objectrices de croissance et amoureuses du bien vivre, selon la formule de Paul Ariès.

Vous avez tout le week-end pour y réfléchir, et venir partager vos idées ce Mercredi 4 Mars dès 20h30 pour quelques ateliers de magie donnés par Gérard Naque avant d’entamer les traditionnels débats mouvants et autres micros libres.

À très vite !

Le mercredi 4 mars 2015 de 20:30 à 23:30
Bar El Chicho
52 place des Capucins
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 23 février 2015

Arpentage du livre : Les défricheurs, Eric Dupin

Co-organisé avec l’Université Populaire de l’Environnement

Bien plus de Français qu’on ne l’imagine vivent déjà selon une échelle des valeurs différente de celle qu’impose la société actuelle. Plus ou moins radicalement, ils se sont détachés du modèle productiviste et consumériste qui nous étouffe. Guidés par un idéal lesté de pragmatisme, ces défricheurs d’un monde nouveau expérimentent et innovent dans des domaines fort divers. Certains, souvent en rupture franche avec la société, vivent dans des yourtes ou dans des « habitats légers ». D’autres, à l’opposé, sont des « alterentrepreneurs » qui se fraient un chemin exigeant, socialement et écologiquement, dans l’économie de marché. Et le champ des expérimentations est vaste : agriculture paysanne et circuits de proximité, écovillages et habitats partagés, renouveau coopératif et solidarité inventive, éducation populaire et écoles alternatives.
C’est cette richesse et cette diversité que révèle ce livre, fruit d’une vaste enquête conduite pendant près de deux ans dans une dizaine de régions. L’auteur a recueilli de très nombreux témoignages et réflexions des acteurs de ce mouvement social invisible, souvent surprenants, toujours passionnants. L’ouvrage s’interroge enfin sur le sens de ce fourmillement d’initiatives. De très nombreux défricheurs rencontrés rejettent la politique, mais l’utopie concrète qu’ils vivent a bel et bien un sens politique. Pour autant, le changement social peut-il naître de l’essaimage d’alternatives locales ? Et, au-delà de la convergence vers des valeurs écologiques et sociales qui caractérise cette mouvance, comment définir la postmodernité à laquelle de plus en plus de gens aspirent ?

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 23 février 2015 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue Tauzia
[+] Lire la suite...
Chaire Du 15 janvier 2015 au 19 février 2015

Philosophie et travail

L’UPB a décidé cette année de traiter du travail : en complémentarité avec le cycle dédié au travail, qui se déroule d’octobre à décembre, nous avons invité Jean-Marie LARDY, agrégé de philosophie et ancien enseignant en classes préparatoires, pour un éclairage philosophique de quelques questions autour du sens du travail.

Programme de la chaire...

Événement Le mardi 17 février 2015

Pub Conférence gesticulée : « (Con)science et progrès : la recherche scientifique au service de l’humanité (la plus aisée) »

En partenariat avec OSB4 (association étudiante), l’Université Populaire de Bordeaux propose la conférence gesticulée de Benjamin Caillard

Si on entend souvent que l’occident est en perte de sacré, une religion semble encore mettre d’accord une bonne majorité d’entre nous : la science. Et si on croit si fort dans cette science, c’est, semble-t-il, qu’elle est la garantie du progrès… mais de quel progrès ?

Sillonnons l’univers de la recherche, de la place que la politique y occupe - ou pas - et découvrons le parcours du combattant que mène un scientifique qui veut concilier profession et convictions.

Maître de conférences à l’université de Bordeaux (ex Bordeaux I), en cours de démission, travaillant dans le domaine des micro et nanosystèmes, Benjamin Caillard est aussi militant récidiviste dans et hors de son boulot.

Itinéraire d’un gars en colère qui cherche - encore ! - à améliorer le bien-être de l’humanité en faisant du service public, le con.

Le mardi 17 février 2015 de 17:30 à 19:30
Université Montesquieu - Amphi Lajugie/400
16 Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac. Tram: Montaigne/ Montesquieu
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 14 février 2015

Pub Conférence Gesticulée : « Quels services publics face à la précarité ? Je vais tout CAF’ter : le RSA un droit qui fonctionne à l’envers »

La CAF ça vous donne le CAF’ard ? Vous voulez comprendre comment fonctionne cette machinerie administrative et pourquoi on ne cesse d’entendre parler de fraude aux prestations sociales alors que le RSA passe à côté de 50% de son public ? Cette conférence gesticulée est faite pour vous ! Venez explorer les dessous des CAF’fouillages CAF’Kaiens, des heurts et malheurs du « nouveau management public », de la protection sociale et du RSA.

Expression d’éducation populaire, incarnée et engagée, cette représentation articule des connaissances universitaires et des expériences vécues. Elle explore, avec ironie et critique, ce qui se joue des deux côtés du guichet, dans les relations administratives de gestion de la précarité. Elle décortique le rôle des politiques de la CAF dans l’évolution des droits des femmes et certaines belles avancées sociales qui nous changent la vie !

Accueil à 10h pour le petit déjeuner, début de la conférence vers 11h (durée 1h45), suivie d’un temps d’échange / débat mouvant avec le public.
Tarif unique : 4 euros

Le samedi 14 février 2015 de 11:00 à 13:00
Cinéma Utopia
5 Place Camille Jullian, 33000 Bordeaux
05 56 52 00 03
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 26 janvier 2015

Arpentage du livre : Au temps des catastrophes, Isabelle Stengers

Co-organisé avec l’Université Populaire de l’Environnement

"Nous avons changé d’époque : l’éventualité d’un bouleversement global du climat s’impose. Pollution, empoisonnement par les pesticides, épuisement des ressources, baisse des nappes phréatiques, inégalités sociales croissantes ne sont plus des problèmes pouvant être traités de manière isolée. Le réchauffement climatique a des effets en cascade sur les êtres vivants, les océans, l’atmosphère, les sols. Ce n’est pas un " mauvais moment à passer " avant que tout ne redevienne " normal ". Nos dirigeants sont incapables de prendre acte de la situation. Guerre économique oblige, notre mode de croissance, irresponsable, voire criminel, doit être maintenu coûte que coûte. Ce n’est pas pour rien que la catastrophe de La Nouvelle-Orléans a frappé les esprits : la réponse qui a été apportée – l’abandon des pauvres tandis que les riches se mettaient à l’abri – apparaît comme un symbole de la barbarie qui vient, celle d’une Nouvelle-Orléans à l’échelle planétaire. Mais dénoncer n’est pas suffisant. Il s’agit d’apprendre à briser le sentiment d’impuissance qui nous menace, à expérimenter ce que demande la capacité de résister aux expropriations et aux destructions du capitalisme."

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 26 janvier 2015 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue de Tauzia
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 17 janvier 2015

Big Conf Bernard Friot : Vers une société libérée de l’emploi

Aujourd’hui c’est la crise, la faute à pas de chance. La crise ça veut dire qu’on ne peut pas faire autrement.

Autrement que de revenir sur des droits sociaux devenus infinançables. Ou pas trop faire les difficiles sur nos conditions de travail et nos niveaux de salaires, on ne sait jamais en ce moment il y a peu d’emplois. Reste à espérer le retour de la croissance et du plein emploi. Un jour, peut être...

En attendant ce sont nos conditions de vie à tous qui se dégradent.

Bernard Friot au milieu de tout ça fait figure de trouble fête. Sociologue et économiste iconoclaste, il propose avec l’association Réseau salariat de donner à tous un salaire à vie quelque soit l’activité occupée. Selon lui, il faut dissocier le revenu du travail pour sortir du chantage à l’emploi et tout ce qu’il entraine. Certains crient à l’utopie, d’autres au scandale.

Mais il ne s’arrête pas là : il faudrait aussi supprimer la bourse et la remplacer par une caisse d’investissement publique, imaginer des formes de propriétés et de décisions collectives des salariés sur les structures économiques... Tout en répétant que ceci n’a rien d’utopique, que c’est possible car déjà existant aujourd’hui à travers le système de la cotisation sociale.

Du coup, ça changerait quoi dans nos vies de tous les jours ? Est-ce si loin ou, finalement, à portée de main ? Vaste programme.

Ce programme nous aurons toute l’après midi pour le détailler, le contredire, le mettre en question et en débat avec vous. Comme d’habitude lors d’une Big Conf, la parole ne sera pas uniquement donnée à Bernard Friot mais aussi à des gens directement impliqués dans cette thématique, qu’ils subissent les conséquences de la crise ou qu’ils travaillent à la construction d’alternatives économiques. Sans parler des débats mouvants et autres ateliers auxquels vous pourrez tous participer.

Entrée libre.

Le samedi 17 janvier 2015 de 14:00 à 17:30
Centre d'animation Saint Michel
25 rue Permentade
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 29 décembre 2014

Soirée « Fin Damnés » : Projection/débat « Concerning Violence » / Lancement du labo décolonial

Organisée par l’Université Populaire de Bordeaux et Sortir du Colonialisme 33.

Projection du documentaire « Concerning Violence » de Gorän Olson (bande annonce)

Suivie d’un « débat mouvant », voire mouvementé avec la présence de « Génération Palestine 33 » et « Nos Rêves Production »...

« Le colonialisme n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence » - Franz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961.

Au travers des textes de Fanon, Concerning Violence met en image des archives et plusieurs entretiens, retraçant ainsi l’histoire des peuples africains et de leurs luttes pour la liberté et l’indépendance. La modernité du parti pris esthétique de Concerning Violence offre au public une nouvelle analyse des mécanismes du colonialisme, permettant ainsi une autre lecture des origines des conflits actuels.

Plus d’infos ici : http://www.happinessdistribution.co...

Le lundi 29 décembre 2014 de 20:30 à 23:00
Cinéma Utopia
5 Place Camille Jullian, 33000 Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Le lundi 22 décembre 2014

Arpentage du livre : L’âge des Low tech, Philippe Bihouix

Co organisé avec l’Université populaire de l’Environnement.

"Face aux signaux alarmants de la crise globale ; croissance en berne, tensions sur l’énergie et les matières premières, effondrement de la biodiversité, dégradation et destruction des sols, changement climatique et pollution généralisée, on cherche à nous rassurer. Les technologies "vertes" seraient sur le point de sauver la planète et la croissance grâce à une quatrième révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, des réseaux intelligents, de l’économie circulaire, des nano-bio-technologies et des imprimantes 3D. Plus consommatrices de ressources rares, plus difficiles à recycler, trop complexes, ces nouvelles technologies tant vantées nous conduisent pourtant dans l’impasse. Ce livre démonte un à un les mirages des innovations high tech, et propose de prendre le contre-pied de la course en avant technologique en se tournant vers les low tech, les "basses technologies". Il ne s’agit pas de revenir à la bougie, mais de conserver un niveau de confort et de civilisation agréables tout en évitant les chocs des pénuries à venir. Si l’auteur met à bas nos dernières illusions, c’est pour mieux explorer les voies possibles vers un système économique et industriel soutenable dans une planète finie."

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 22 décembre 2014 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue de Tauzia
[+] Lire la suite...
Événement Le mercredi 10 décembre 2014

Kabaret Politik : la violence

Nous revoilà, comme toujours à l’arrache mais le cœur y est, et ce malgré toutes les violences auxquelles nous sommes confrontés. Mais qui ne l’est pas aujourd’hui me direz-vous ? Personne.
C’est pourquoi on vous attend, nombreux et de pieds fermes, et je défie au bras de fer quiconque n’aura pas au moins une anecdote à nous faire partager sur ce vaste thème.

Le mercredi 10 décembre 2014 de 20:30 à 23:30
El chicho
Marché des capucins
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 5 décembre 2014

Concert de soutien : TONY MYMEN, OPSA DEHËLI et un DJ SET GROOVE

L’Université Populaire de Bordeaux reprend le combat pour la cinquième année consécutive pour défendre une éducation populaire politique afin de construire ensemble de nouvelles formes démocratiques. Vous êtes plusieurs centaines à être venu.e.s dans nos chaires, cycles, Kabarets Politiks, Big Conf’ et conférences gesticulées. Nous avons crié notre colère, exprimé nos espoirs et pris conscience que nous étions nombreu.x.ses à avoir les crocs contres les pouvoirs dominants et les systèmes d’oppression.

Aujourd’hui comme beaucoup d’autres, la situation financière de notre association est écarlate. Dans notre cas, cela nous a empêché.e.s de pouvoir embaucher un.e salariée à l’automne 2014.
Afin de continuer nos actions et les développer, nous cherchons à récolter 3000 euros avant fin décembre. Nous avons besoin de vous.

Nous vous offrons l’occasion de vous réunir, de danser et chanter lors d’un grand concert de soutien Vendredi 5 décembre, à la MAC, grâce au soutien des copines et copains d’OSB IV et de l’équipe du CROUS Culture. Ces derniers ont montré, lors du concert d’ouverture des campulsations 2014 (Zebda, Wombo orchestra), que luttes sociales et actions musicales pouvaient réunir les foules. Alors on remet le couvert avec TONY MYMEN, OPSA DEHËLI et un DJ SET GROOVE.

Entrée de soutien : 5 euros
Boisson et restauration sur place.

Pour s’y rendre :
Tram B, direction Pessac Centre, arrêt UNITEC.
Bus de nuit toutes les 45 mn pour les oiseaux nocturnes.

TONY MYMEN /
Artiste indépendant produit par SHYVER et RDZ, Tony viendra présenter un Hip-Hop rugueux et rageur au public de la MAC.
https://www.facebook.com/pages/Tony...

OPSA DEHËLI/
C’est une bande de copains qui se sont rencontrés autour d’un projet d’échange Franco-berlinois. Le projet passé l’aventure continue en musique !
Rythmes latins, sonorités turques, il n’y a qu’un pas... celui de la danse... du sourire ! Attenxiu à vos esgourdes !
https://www.facebook.com/OpsaDeheli...

DJ SET GROOVE AVEC COMMODORE V et NEW BELL/
Pour vous servir, les intenables New Bell et Commodore V débarquent avec leurs vinyls deep et leurs chemises chatoyantes pour vous enflammer violemment.
Au programme : Early Rockab’ - Deep Funk - Northern Soul - Rhythm&Blues - Rare Groove et si vous êtes chauds on peut rajouter Boogie Disco.

Le vendredi 5 décembre 2014 de 20:30 à 23:30
La MAC du CROUS
Tram B arret Unitec puis 3min de marche
33600 Pessac
[+] Lire la suite...
Cycle Du 1er octobre 2014 au 3 décembre 2014

Cycle travail (2014-2015)

« Les sociétés humaines sont gouvernées par le travail » - Georges Bataille « L’érotisme » Du travail forcé au sein de sociétés qui furent esclavagistes aux différents mouvements sociaux, en passant par l’Organisation Scientifique du Travail de Taylor, le travail a une place privilégiée au sein de nos sociétés même si ses formes ont évolué avec le temps. Aujourd’hui considéré comme une valeur absolue pour certains, le travail questionne de plus en plus. Qu’est-ce que le travail aujourd’hui ? Quel est son rôle (...)

Programme du cycle...

Événement Le lundi 24 novembre 2014

Arpentage du livre : Comment les riches détruisent la planète

Organisé en partenariat avec les amis de reporterre 33 et l’Université Populaire de l’environnement
"Nous sommes à un moment de l’histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l’espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver les moyens d’orienter différemment l’énergie humaine. C’est un défi magnifique, mais redoutable.

Or une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s’impose. Elle ne porte aucun projet, n’est animée d’aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Elle prétend que toute alternative est impossible.

Cette représentation du monde méconnaît la puissance explosive de l’injustice, sous-estime la gravité de l’empoisonnement de la biosphère, promeut l’abaissement des libertés publiques.

Pour l’auteur de ces pages incisives et bien informées, on ne résoudra pas la crise écologique sans s’attaquer à la crise sociale concomitante. Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd’hui les riches qui menacent la planète."

Un arpentage ?

UN THEME CHOISI PAR L’UPE … UNE FAÇON DE L’ABORDER, L’ARPENTAGE, PROPOSEE PAR L’UPB … ET VOILA !

Arpenter, v. t. : parcourir à grand pas …
Vous aimeriez connaître le contenu de certains livres dont le thème vous parle, y compris un peu « technique », mais vous n’avez pas le temps … vous trouvez souvent cela compliqué … vous avez peur d’être déçu.e … ou bien, drôle d’idée, vous aimeriez pouvoir partager les fruits de cette lecture avec d’autres personnes ?
L’arpentage est fait pour vous !
On y déchire un ouvrage en autant de parties que de participant.e.s. Chaque personne lit alors (en solo) son extrait et en fait par la suite sa restitution, forcément subjective. Avec l’aide d’une équipe d’animation, cela permet de désacraliser le savoir et de s’approprier des écrits parfois techniques et peu accessibles tout en les liant avec un vécu, des expériences.

Convergence et résilience ?
De par sa complexité et ses connexions avec toutes les autres sciences, on pourrait presque dire que c’est vers l’écologie que convergent toutes les sciences.
Prendre soin de notre environnement, le guérir après des décennies d’agression, construire la résilience donc, aussi bien au niveau local que global, ne peut se faire qu’en prenant en compte cette complexité.
Et alors, le discours ne peut se contenter d’être scientifique et devient éminemment politique, touchant tous les domaines de la vie. De scientifique, la convergence peut-elle éviter d’être également politique ?

Attention, nombre de places limité à 15 ! La réservation est obligatoire, en s’inscrivant sur http://www.upeaquitaine.org/contact/ en précisant si vous avez eu l’information par l’UPE ou par l’UPB.
Celles et ceux d’entre vous qui ont les moyens financiers d’apporter une participation libre sont très bienvenu.e.s !

Le lundi 24 novembre 2014 de 20:00 à 23:00
Maison de la nature et de l'environnement
3 rue Tauzia, Bordeaux
[+] Lire la suite...
Événement Du jeudi 20 novembre 2014 au dimanche 23 novembre 2014

Marathon de conférences gesticulées

Programme complet

Du jeudi 20 novembre 2014 à partir de 20H00 au dimanche 23 novembre 2014 jusqu'à 17H00
L'Overground
24 rue du 14 Juillet 33400 Talence
[+] Lire la suite...
Événement Le samedi 15 novembre 2014

Pub / soutien : Un stade pour Gaza

Tournoi de foot, 7 contre 7, au profit des enfants palestiniens. Filles et garçons.
Inscriptions : 06.49.57.48.84
5 euros

Soutenu par : Génération palestine / Fédération sportive et gymnique du travail

Le samedi 15 novembre 2014 de 09:00 à 14:00
Plaine des sports du Loret
Rue des catalpas 33150 Cenon / Tram A Jean Zay
[+] Lire la suite...
Événement Le mardi 11 novembre 2014

20 ans de critique des médias

C’est l’heure du bilan (même un jour férié). L’heure du bilan critique. Cela va faire 20 ans que Pierre Bourdieu sortait « Sur la télévision », petit livre qui fit grands bruits, aussi bien dans la polémique qu’il provoqua que comme succès de librairie inattendu (100 000 exemplaires vendus et traduit en 26 langues). Le sociologue y prouvait une homogénéisation croissante de l’information soumise aux lois du marché et de la concurrence. Les légendes auto-satisfaisantes sur l’indépendance et la pluralité volaient en éclats au milieu des cris d’orfraie de quelques-uns.

20 ans après qu’est-ce qui a changé ? Et surtout, le mouvement de critique des médias, où en-est-il aujourd’hui ? Qu’a t’il accompli ? Quelles ont été ses erreurs ? Quelles sont ses perspectives ?

Nos deux invités participent de ce mouvement depuis longtemps. L’un, rescapé de la télévision avec ses documentaires montrant les coulisses du journalisme, l’autre au Monde Diplomatique se battant pour un journal indépendant d’analyses politiques et internationales choisissant le parti de l’émancipation.

Nous creuserons ça trois heures durant avec eux. Mais pas qu’avec eux, avec vous aussi, comme le veulent nos habitudes d’éducation populaire politique à l’UPB. Donc pas de grande messe mais plutôt au menu des débats mouvants et autres ateliers où vous pourrez vous exprimez. Et s’il y a quelques motivés parmi nous, qui sait, peut-être envisagerons nous sérieusement des pistes concrètes d’actions locales liées à la critique des médias. Du moins c’est notre souhait.

Enfin seront aussi présents, Philippe Poutou qui s’exprimera brièvement sur comment il a vécu le marathon médiatique de la campagne présidentielle et un cheminot sur le traitement médiatique du mouvement de grève.

Entrée libre, co-organisé par l’UPB et les amis du monde diplo 33

Le mardi 11 novembre 2014 de 14:00 à 17:30
Centre d'animation Saint Michel
25 rue Permentade
[+] Lire la suite...
Événement Le vendredi 10 octobre 2014

Soirée de rentrée : Apéro / Conf gesticulée / DJ

Nous vous invitons donc le vendredi 10 octobre, à partir de 18h, au centre d’animation St Michel, pour découvrir le programme 2014-2015 et commencer cette nouvelle année avec appétit. Nous avons imaginé une soirée festive, réflexive et gustative :

18h : apéro de bienvenue et présentation du programme 2014-2015 par ceux qui l’ont imaginé

19h : conférence gesticulée maison.

« Le monde associatif ; les conditions de travail des bouffons du Roi. » A partir de leur expérience dans le monde associatif, Pauline et Yohann racontent leur attachement et leurs désillusions sur un secteur pris dans de nombreuses contradictions, où « défendre des droits et des valeurs » rime avec « déroger aux droits des travailleurs. »

Entrée : 5 €

21h : DJ set by Francky and Pussycat.

Ils seront là pour vous concocter une soirée des plus enflammées, dynamitée aux tubes les plus branchés. Surprises et effets très spéciaux.

Entrée Gratuite

Boissons et restauration sur place

Fermeture des portes à minuit

Le vendredi 10 octobre 2014 de 18:00 à 23:30
Centre d'animation Saint Michel
25 rue Permentade
[+] Lire la suite...
Cycle Du 2 septembre 2013 au 7 juillet 2014

Année 2013 /2014

Programme des chaires Programme des cycles Programme des Kabarets Politik PV de l’Assemblée Générale

Programme du cycle...

Cycle Du 1er octobre 2012 au 30 juin 2013

Année 2012/2013

Programme des trois chaires Cycle alimentation Programme du Printemps des UP, rassemblement national des UP Programme des conférence gesticulées Lettre d’information de rentrée

Programme du cycle...

Cycle Du 3 janvier 2011 au 3 décembre 2012

Université Populaire des Enfants

L’Université Populaire des Enfants fut une expérimentation d’éducation populaire avec des enfants du printemps 2011 à la fin de l’année 2012. Nous la mettons pour l’instant en sommeil pour, qui sait, la reveiller un de ces jours. Vous trouverez la charte de l’UPE edictant ses principes, les archives de CAp Archéo et le programme des chercheurs en herbe. Bonne lecture. Charte de l’UPE Archives Cap Archéo Archives Chercheurs en herbe Zéro de Conduite - Jean (...)

Programme du cycle...

Cycle Du 1er octobre 2011 au 30 juin 2012

Année 2011-2012

Cette année s’est déroulée autour de quatre cycles : Arts, Culture, Pouvoirs ; Santé ; Comment naissent les conflits ? ; La construction des genres de la naissance à la mort. On y ajoute des ateliers médias autour de la projection des Nouveaux Chiens de Garde. Côté fréquentation, une vingtaine de personnes par séance. Comment naissent les conflits ? Arts, Culture, Pouvoirs La construction des genres de la naissance à la mort Santé Ateliers (...)

Programme du cycle...

Cycle Du 2 mars 2011 au 16 juin 2011

Semestre Printemps 2011

Ce troisième semestre c’est déroulé autour de trois cycles : Comment Internet transforme le monde, Mémoire de la république espagnole, et Changement de ville, changement de vie. Des cycles presque entièrement composés de conférences, des événements en lien avec les thématiques des cycles et la tentative de mettre en place des ateliers tout terrains. Côté fréquentation, en moyenne quelques 30 personnes par séances. Programme du cycle Mémoire de la guerre civile espagnole Programme du cycle Changement de (...)

Programme du cycle...

Cycle Du 4 octobre 2010 au 2 décembre 2010

Semestre Automne 2010

Ce second semestre c’est déroulé autour de cinq cycles : les petits ateliers d’auto-défense médiatique, autour des années 30, l’engagement dans la culture latino-américaine, histoire des mondes musulmans et le vendredi sur le zinc. Il fut marqué par le commencement de la pratique des ateliers de construction collective du savoir, notamment les ateliers médias, suite à un regard critique sur le mode de la conférence utilisé lors du semestre précédent. Programme complet du semestre Bilan Moral du second (...)

Programme du cycle...

Cycle Du 26 janvier 2010 au 22 avril 2010

Semestre Printemps 2010

Ce tout premier semestre c’est déroulé autour de quatre cycle : Marmite aux Savoirs, Études Camusiennes, L’autre économie et Droit, politique et Citoyenneté. Monté dans l’urgence, il a réuni près de 2000 participants sur quelques quarante séances, du mois de février, au mois d’avril. Programme complet du semestre Bilan Moral du premier Semestre Discours Inaugural De notre Université populaire et de la leur, réponse à Ségolène Royal François Dubet, réformiste ou progressiste ou populiste ?, réaction d’un (...)

Programme du cycle...

Université Populaire de Bordeaux - 24 rue du 14 juillet 33400 Talence

© 2017 Université Populaire de Bordeaux | Plan du site | Mentions légales