Festival Comme Un Grondement [Amoureux] 2020 – 5ème Édition

L’ Université Populaire de Bordeaux vous prépare son Festival Comme Un Grondement [Amoureux] pour la 5ème édition, qui aura lieu du 1er au 10 octobre 2020 sur l’agglomération bordelaise avec quelques événements post-festival pour prolonger le grondement sur tout le mois d’octobre.

« Comme un grondement » festival d’éducation populaire donne la parole à tout-e-s celles et ceux qui œuvrent pour l’autonomie, l’émancipation, et la transformation sociale.
« Comme un grondement » 2020 tombe amoureux, faites du bruit !
 

⚡️💜 Amour – Oppression – Émancipation 💜⚡️
C’est quoi l’amour en 2020 ?
Entre injonctions à l’amour, cyberamour, sexualités, consumérisme de relations, solitude, oppression des minorités, romantisme patriarcal, polyamour, pornographie, violences conjugales, capitalisme et tabous : que nous fait faire l’amour ?

L’amour est souvent cantonné à la sphère privée et dépolitisé, alors que l’intime est politique. Un objet politique et culturel, il évolue avec le temps. L’amour des Grecs antiques n’était pas celui des romantiques allemands du 19e et ne sera pas celui des humain·es cyborgs du 22e siècle.

Mais alors de quoi parle-t-on ? De l’Amour, ou des amours ? D’un idéal vendu et sur-vendu dans les contes et les pubs, ou des déclinaisons personnelles de celui-ci que chacun·e construit ? De l’Amour libéré et libérateur, celui qui transcende l’hétéropatriarcapitalisme, ou des tentatives concrètes et maladroites, douloureuses peut-être, de faire autrement ? Les deux mon capi-chef. Ou les trois. Comme on veut.

En quoi l’amour est politique ? Pourquoi l’amour occupe-t-il une place si importante dans nos vies ? Et pourquoi certain·es décident de le fuir, de le vivre, de le construire autrement, ou de s’en émanciper ?
Qu’en est-il des autres modèles amoureux qui se construisent en marge, en opposition ? Alternatives réelles ou sources d’autres formes d’oppressions ?

⚡️ En faisant se rencontrer nos savoirs chauds – nos expériences vécues – et nos savoirs froids – sociologiques et historiques – laissons retentir un grondement d’amour antipatriarcapitaliste ! ⚡️

Présentation des partenaires à venir dans pas très longtemps, patience…

// L’entrée du festival est à prix libre et conscient, dans la limite des places disponibles //

Infos et inscriptions pour certains ateliers à universitepopulairebordeaux@gmail.com
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ LE PROGRAMME ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Jeudi 1er octobre — Fac de la Victoire (Bordeaux)

► 19h – 21h : Conférence « L’amour, ça s’apprend ? » de Marine Lambolez (sociologue)

—————————————————————————————————

Vendredi 2 octobre —

► 16h – 19h : Atelier collectif “Sex, Drugs and City” avec le Party Zine à la Halle des Douves

► 18h30 – 22h30 : Atelier « Amour en chanson » + Goguette Scène ouverte au Pourquoi Pas Café

—————————————————————————————————

Samedi 3 octobre — Salle des Fêtes du Grand Parc

► 12h – 13h : Porteuse de parole « L’amour est-il une drogue ? » au Marché des Capucins

► 17h – 19h : Big Conf avec Rokhaya Diallo

► 20h – 21h30 : Conférence gesticulée « Ma petite robe rose et mes nibards : culture du viol, sexualité et féminisme » de Julie Tessuto

—————————————————————————————————

Dimanche 4 octobre — Dans les rues de Bordeaux

► 10h : Visite guidée « Femmes et féminismes dans Bordeaux » – Départ du Monument aux Girondins (Quinconces) (inscription à universitepopulairebordeaux@gmail.com)

—————————————————————————————————

Lundi 5 octobre — ABC Blanquefort

► 19h – 22h : Atelier « Comment promouvoir des relations saines et égalitaires chez les jeunes ? » par La Grande Causerie (sur inscription)

—————————————————————————————————

Mardi 6 octobre — Cinéma Les Colonnes (Blanquefort)

► 20h30 : Projection et discussion autour du film « C’est ça l’amour » de Claire Burger

—————————————————————————————————

Mercredi 7 octobre — Halle des Douves (Salle des Étoiles)

► 19h – 21h : Conférence gesticulée « Vous désirez ? » des Culottées du bocal

—————————————————————————————————

Jeudi 8 octobre — Fac de la Victoire (Bordeaux)

► 19h – 21h : Conférence d’Alexia Boucherie autrice de “Oui c’est oui. Non c’est non. Mais en réalité ça se passe comment le consentement?”

—————————————————————————————————

Vendredi 9 octobre —

► 9h – 19h : Atelier Cartographie amoureuse « Éducation sentimentale » par Inès Cassigneul et Paul Dupouy / Sentimentale Foule (sur inscription)

► 16h – 19h : Arpentage du livre « Troubles dans le consentement » avec l’autrice Alexia Boucherie à la Maison des Femmes

► 19h – 21h : Spectacle Queer Hotel à la Halle des Douves (Salle des Étoiles)

———Samedi 10 octobre — LE JOUR DU GRONDEMENT ———————

► 11h – 13h : Atelier « Amour et autonomie » : Partager nos histoires et stratégies entre femmes (sur inscription)

—————————————————————————————————

Au Pourquoi Pas Café toute l’après-midi :

► 15h – 17h : Kermess Politik, Stands, Table de presse, Infokiosque, Stands associatifs avec le Planning Familial 33, Sexprimons-nous, la Maison des Femmes

► 17h –19h : Présentation du livre « Éducation populaire et féminisme » par 3 des autrices

► 20h – 21h : Spectacle « Dialogues du cul » par la Cie la Flambée

► 21h – 22h30 : Concerts, scène ouverte et autres surprises…

————————————————————————————————

Jeudi 22 octobre — Le Grondement continue ! Halle des Douves

► 19h – 21h : Conférence participative « Sex, Drugs and the City » avec Sarah Perrin et Alexia Boucherie (Centre Emile Durkheim)